Renault 4L électrique : la légende renait en version SUV tout-terrain bon marché

ParPhilippe Moureau 12 mars 2024 à 7h55

La sphère automobile est en ébullition avec l’annonce de la réincarnation de la légendaire Renault 4L, cette fois en version électrique et avec une possible déclinaison 4×4. Alors que le constructeur français vient de lever le voile sur la nouvelle R5, l’attention se tourne désormais vers le prochain grand coup : le lancement d’un petit SUV électrique inspiré de la 4L. Mais que savons-nous exactement de cette nouvelle venue et de ses potentialités tout-terrain ?

Une renaissance très attendue

Luca de Meo, le dynamique directeur général de Renault, a confirmé que le monde automobile aura le plaisir de découvrir la nouvelle 4L lors du Mondial de l’Automobile en octobre. Ce revival, loin d’être une simple opération de nostalgie, marque une étape importante dans la stratégie électrique de Renault. Avec des premières images déjà capturées lors de tests en conditions extrêmes, la silhouette rappelle fortement le concept dévoilé fin 2022, mais promet une expérience totalement renouvelée par rapport à la 4L d’origine.

Contrairement à son ancêtre, cette nouvelle interprétation ne visera pas le segment d’entrée de gamme. En effet, elle se positionnera un cran au-dessus de la nouvelle R5 dans la gamme Renault, adoptant un format SUV plus grand et plus spacieux. Cela signifie plus de confort et plus de polyvalence pour les adeptes de la marque au losange.

Technologie électrique et ambition 4×4

Sur le plan technique, la prochaine 4L partagera de nombreux éléments avec la R5, notamment la plate-forme AmpR Small dédiée aux véhicules électriques. Avec une batterie de 52 kWh et un moteur de 150 ch, elle promet de belles performances. Mais là où la 4L pourrait véritablement se distinguer, c’est dans son potentiel à adopter une configuration 4×4. Selon Vittorio d’Arienzo, responsable de la plate-forme AmpR Small, cette technologie est tout à fait envisageable et pourrait se concrétiser par l’ajout d’un second moteur sur l’essieu arrière.

Cette perspective ouvre la voie à un SUV compact électrique avec des capacités tout-terrain, une offre jusqu’ici plutôt rare sur le marché. Actuellement, les options de véhicules électriques dotés de quatre roues motrices sont limitées, ce qui placerait la 4L dans une niche particulièrement intéressante pour les consommateurs en quête de polyvalence et de durabilité environnementale.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter