Rétrofit électrique : une Coccinelle Volkswagen avec une âme Tesla

ParAlbert Lecoq 29 novembre 2023 à 6h55

Imaginez un moment une icône automobile vieille de 60 ans prenant un nouveau souffle grâce à l’innovation de Tesla. Lors d’une récente exposition à New York, une Volkswagen Coccinelle convertie en électrique a capté tous les regards, un pied dans la nostalgie, l’autre dans une science-fiction réaliste.

L’alliance du rétro et de l’avant-garde

Contrairement à Volkswagen qui a abandonné la production de la Coccinelle et écarté l’idée d’un successeur électrique, se concentrant sur d’autres modèles, un passionné a décidé de prendre le relais.

Blake Rhodes, à la tête de Twisted Voltage LLC, a mis son expérience de trois décennies dans la restauration et l’électrification de véhicules classiques au service de ce projet audacieux.

Un cœur Tesla dans un châssis intemporel

Le véhicule en question, une Coccinelle de 1962, a été transformé en utilisant un moteur électrique Netgain Hyper 9, capable de délivrer 120 chevaux et 235 nm de couple, puisant son énergie d’une batterie de Tesla Model S réduite à environ 30 kilowatt-heures. Cette combinaison offre une autonomie respectable de 160 km.

Rhodes a su préserver la boîte de vitesses manuelle originale, offrant une expérience de conduite adaptable et engageante. Il a également réussi à masquer avec art les fils et composants, aboutissant à une conversion qui semble presque sortie d’usine.

Source et crédits photo : insideevs.com

Plus qu’une conversion, une renaissance

La conversion de voitures aériennes VW et Porsche en véhicules électriques n’est pas nouvelle, mais celle réalisée par Rhodes se distingue par sa propreté et son souci du détail, en opposition à certains kits après-vente de moindre qualité. Il vise à rendre ces voitures “propres, silencieuses et extrêmement fiables”.

Il ne s’agit pas simplement d’offrir un nouveau moteur à un vieux châssis, mais de créer un véhicule qui attire l’attention et le cœur, bien au-delà des considérations techniques. Un travail de personnalisation qui séduit les amateurs fortunés cherchant à redonner vie à leurs voitures préférées.

Une valeur émotionnelle au-delà de la performance

Le travail de Rhodes ne se limite pas à la restauration technique, il touche également à l’esthétique et au caractère émotionnel de ces véhicules. Le résultat est un objet de désir qui, posé à côté d’une Ferrari Portofino récente, attire davantage l’attention et les passions.

La Coccinelle électrique est une preuve que la passion automobile peut transcender les générations et les technologies. Elle représente une pièce de collection qui promet de parcourir les routes en silence et sans pollution pour les années à venir, un héritage préservé par la technologie moderne.

Le futur des classiques électrifiés

Le marché des véhicules électriques ne cesse de s’élargir, et avec lui, la possibilité de voir des conversions de plus en plus innovantes. Pour Rhodes, l’avenir pourrait inclure des contrôleurs personnalisés pour augmenter encore les performances de ces moteurs déjà impressionnants.

Ce que nous voyons aujourd’hui avec la Coccinelle électrique n’est peut-être que la pointe de l’iceberg dans le monde des conversions. Il s’agit d’une tendance croissante, où la nostalgie se marie parfaitement avec la technologie de demain.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter