Actu voiture électrique

Stellantis prépare sa nouvelle technologie de batterie pour 2030

Philippe Moureau

Stellantis, le groupe automobile multinational, révèle une technologie de batterie de prototype révolutionnaire qui pourrait s’intégrer à ses véhicules électriques bien avant 2030. C’est un véritable tremblement de terre dans le paysage des véhicules électriques !

Une technologie de batterie inédite

Stellantis a dévoilé une batterie de véhicule électrique prototype qui intègre les fonctions de l’onduleur et du chargeur au sein des modules. Cette innovation libère de l’espace dans le véhicule électrique et rend la batterie plus efficiente en termes de coût et d’autonomie, a déclaré le groupe dans un communiqué de presse.

Stellantis, en collaboration avec la société Saft, filiale de TotalEnergies spécialisée dans les solutions de batteries, a travaillé avec le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) de France pendant quatre ans pour concevoir, modéliser et simuler cette technologie.

Le projet IBIS

Le projet de recherche collaboratif est nommé le Intelligent Battery Integrated System (IBIS) – son prototype est opérationnel depuis l’été 2022. Le groupe déclare avoir déposé plusieurs brevets pour l’IBIS, qui marque une transition majeure par rapport aux systèmes conventionnels de conversion d’énergie électrique.

Une carte de conversion électronique assure les fonctions de l’onduleur de puissance et du chargeur, et est placée près des cellules de batterie lithium-ion. Un système de contrôle avancé permet alors au courant alternatif de circuler directement de la batterie aux moteurs de traction.

A lire également :  Fiat réinvente l'électrique : voici tous les modèles prévus dès cette année

Des véhicules électriques plus abordables et fiables

Stellantis a démontré dans une vidéo comment l’énergie CA peut être envoyée directement à la batterie pendant la charge externe. L’énergie stockée, contenue dans des modules indépendants les uns des autres, pourrait alors alimenter les moteurs électriques. Le groupe affirme que cette technologie pourrait rendre les véhicules électriques plus abordables, efficaces, fiables et peut-être plus durables.

La prochaine étape de la collaboration consiste à développer un véhicule prototype entièrement fonctionnel, qui sera testé par Stellantis sur ses pistes existantes et sur les routes publiques. L’objectif de l’équipe IBIS est d’intégrer cette technologie dans les véhicules électriques Stellantis avant la fin de la décennie.

Stellantis : un ccteur majeur de l’électromobilité d’ici 2030

Stellantis, qui possède des marques comme Jeep, Ram, Chrysler, Fiat, et Maserati parmi plusieurs autres, prévoit de lancer 75 véhicules électriques d’ici la fin de la décennie dans le cadre de sa stratégie Dare Forward 2030. Cette stratégie comprend notamment le lancement d’une petite Citroën électrique à moins de 27 000 $ (25 000 euros) pour le marché européen d’ici la fin de l’année.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires