Actu voiture électrique

Tesla Model 3 2024 : Que donne la version propulsion sur circuit ? Le bilan est mitigé

Albert Lecoq

Les passionnés de l’automobile électrique et les férus de sensations fortes, accrochez-vous ! La Tesla Model 3 version 2024, surnommé « Project Highland », a fait vibrer l’asphalte du mythique circuit du Nürburgring. Vous n’êtes pas sans savoir que cette piste allemande, surnommée l'”Enfer Vert”, représente un défi même pour les bolides les plus aguerris. Et c’est une Tesla fraîchement livrée à des clients européens et chinois qui s’y est confrontée, pilotée par Misha Charoudin, une légende vivante du Nürburgring.

Qui est Misha Charoudin, le maestro du Nürburgring ?

Misha Charoudin est synonyme de Nürburgring. Pilotant quasi quotidiennement sur ce tracé, il est également le cofondateur d’Apex Nurburg, une entreprise offrant des tours de piste et la location de véhicules pour ceux désirant expérimenter cette piste légendaire.

La nouvelle Model 3 ne pouvait rêver meilleur testeur pour une course éprouvante de plus de 20 kilomètres.

La nouvelle Tesla Model 3 et ses innovations

La berline électrique en question est un modèle d’entrée de gamme, dotée d’une propulsion arrière et d’une batterie au lithium fer phosphate (LFP). Mais ce n’est pas tout, ce véhicule électrique a été mis à jour avec :

  • Des amortisseurs revus pour un meilleur confort.
  • Des pneus écologiques Michelin à faible résistance au roulement pour optimiser l’autonomie.
A lire également :  Les français ne veulent pas de la voiture électrique : et si ils avaient raison ?

Mais qu’on ne s’y trompe pas, ces pneus éco-conçus peuvent réduire la prise d’adhérence, ce qui ajoute un piment certain à la conduite, spécialement sous une pluie battante comme lors du test.

Des performances sur piste mises à l’épreuve

Les conditions étaient loin d’être idéales : une pluie abondante s’abattait sur le circuit et le système de contrôle de traction était désactivé, grâce aux boutons personnalisables d’Enhance Automotive. Et pour corser le tout, les freins n’étaient pas tout à fait à la hauteur des attentes. Pourtant, le véhicule s’est élancé sur la piste, incluant même la portion du Grand Prix, normalement inaccessibles aux balades touristiques.

Dans la vidéo en tête de cet article, Misha révèle que l’adhérence des pneus éco-responsables est précaire sur piste et que le système de freinage pourrait être amélioré, bien que le freinage régénératif ait été désactivé, ce qui aurait pu légèrement aider à ralentir la voiture.

Source : Youtube / Misha Charoudin

Le bilan sur piste et au quotidien

Si le Tesla Model 3 2024 peut sembler peu adapté pour une piste de course dans des conditions extrêmes, il convient de souligner que l’amortissement confortable et l’intérieur nettement amélioré par rapport aux versions antérieures font de cette voiture électrique une compagne idéale pour la vie de tous les jours. Alors, même si son passage sur le Nürburgring fut plus périlleux que performant, il démontre que la polyvalence et le confort sont désormais des qualités intrinsèques aux véhicules électriques modernes, même dans les circonstances les plus extrêmes.

A lire également :  Porsche a trouvé une solution inédite pour réduire le poids des voitures électriques

La prochaine fois que vous pensez à une voiture électrique, souvenez-vous de la Tesla Model 3 2024 : elle n’est pas qu’une simple berline, c’est un condensé d’innovation et d’audace qui s’aventure là où peu de voitures électriques ont osé rouler. Alors, êtes-vous prêts à prendre le volant ?

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires