Actu voiture électrique

VinFast va livrer son concurrent du Tesla Model Y dès cette fin d’année

Philippe Moureau

Un nouveau joueur originaire du Vietnam se prépare à faire des vagues en Europe : découvrez comment VinFast compte tenir tête aux constructeurs locaux avec son SUV VF8 disponible dès cet hiver.

La révolution automobile vient du Vietnam ?

VinFast, la firme automobile vietnamienne, prend un virage audacieux en pénétrant le marché européen cette année. Les annonces de Le Thi Thu Thuy, la PDG de l’entreprise, ont surpris plus d’un.e. Elle a confié à Reuters que VinFast avait l’intention d’exporter ses premiers véhicules électriques vers l’Europe avant la fin de l’année.

Grâce à l’approbation réglementaire pour vendre ses véhicules électriques en Europe, VinFast arrive à un moment décisif. En effet, l’UE envisage d’imposer des tarifs douaniers sur ses concurrents chinois. C’est le timing parfait pour se démarquer !

Les VF8 arrivent et ce n’est que le début !

Les tout premiers modèles VinFast VF8 devraient être livrés aux client.e.s français.e.s, allemand.e.s et néerlandais.e.s au cours du dernier trimestre de cette année. Et tenez-vous bien ! Ce n’est que le début, car Thuy a également mentionné que d’autres modèles, tels que les VF6, VF7 et VF9, feront leur entrée sur le marché européen en 2024.

A lire également :  Un salon automobile en Chine montre à quel point nous sommes en retard sur la voiture électrique

Selon une source proche du dossier, environ 3 000 crossovers électriques VinFast VF8 seront livrés en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Israël au quatrième trimestre. Tous seront expédiés depuis l’usine VinFast située dans le nord du Vietnam.

Les ambitions mondiales de VinFast

Même si le lancement européen était initialement prévu pour la seconde moitié de 2022, une pénurie mondiale de semi-conducteurs a repoussé cette date. Mais cela n’a pas freiné l’élan de VinFast ! Durant la première moitié de cette année, 11 315 véhicules électriques ont été livrés, principalement au Vietnam. L’entreprise confirme ses objectifs de livraison pour 2023, espérant atteindre entre 40 000 et 50 000 véhicules.

Pour 2024, VinFast a des vues sur 50 nouveaux marchés à travers le monde. C’est dire si leurs ambitions sont grandes !

Le contexte tendu entre l’UE et les constructeurs chinois

La percée de VinFast en Europe est d’autant plus remarquable qu’elle intervient à un moment où l’Union européenne lance une enquête sur les subventions d’État chinoises pour les véhicules électriques. En effet, l’UE craint que des importations bon marché en provenance de Chine inondent le marché.

De nombreux constructeurs chinois se préparent à augmenter leurs ventes en Europe. Face à l’enquête de l’UE sur les subventions chinoises pour les VE, le ministère chinois du Commerce a décrit l’enquête comme un “acte protectionniste”, affirmant que l’avantage compétitif du secteur chinois des VE ne vient pas des subventions.

A lire également :  Pourquoi l'électricité de nuit pourrait-elle coûter plus cher pour les voitures électriques?
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires