Actu voiture électrique

Attention à l’amende : Laisser la vitre de votre voiture électrique ouverte pourrait vous coûter cher !

Albert Lecoq

Vous pensez connaître toutes les subtilités du Code de la route ? Attendez de découvrir ces règles peu connues mais qui peuvent coûter cher aux propriétaires de voitures électriques et de véhicules en général. Laisser une fenêtre ouverte ou avoir des vitres trop teintées, des détails qui semblent anodins peuvent vous exposer à des sanctions financières. Immergeons-nous dans ces zones méconnues de la législation pour garder nos points et notre argent bien en sécurité.

Sécurité ou liberté : l’amende pour fenêtre ouverte qui surprend

Vous arrive-t-il de laisser la fenêtre de votre véhicule entrebâillée ? Une brise d’air frais pourrait sembler inoffensive, mais elle peut s’avérer coûteuse. Nos voisins allemands ne prennent pas cette habitude à la légère. L’exemple d’un retraité allemand, qui s’est vu infliger une amende de 15 € pour avoir laissé sa fenêtre ouverte, illustre parfaitement la rigueur outre-Rhin en matière de prévention contre les risques de vol ou d’effraction. Même pour les voitures électriques, la prudence est de rigueur afin d’éviter ces désagréments financiers.

  • Risque de vol : Un véhicule non sécurisé est une invitation au vol.
  • Prévention des effractions : Même une fenêtre légèrement ouverte peut faciliter l’effraction.
  • Sensibilisation à la sécurité : Ces amendes rappellent l’importance de sécuriser son véhicule.
A lire également :  La revente des voitures électriques tourne au cauchemar pour les propriétaires

Des vitres trop sombres ? Une visibilité qui coûte cher

Si vous roulez en France, gare aux vitres trop teintées ! En effet, une visibilité réduite n’est pas prise à la légère par la loi française. L’article R. 316-3-1 du Code de la route stipule que les vitres avant des véhicules, y compris des véhicules électriques, ne doivent pas être teintées au-delà d’un certain point. L’amende pour non-conformité ? Pas moins de 135 € et un retrait de 3 points sur le permis. Assurez-vous donc que la transparence de vos vitres ne descend pas en-dessous de 70% pour éviter ces pénalités.

  • Transparence requise : Un minimum de 70% pour les vitres avant.
  • Sécurité optimale : Pour une visibilité sans entrave lors de la conduite.
  • Contrôle routier : Faciliter la tâche des forces de l’ordre lors des vérifications.

Quand l’immobilité n’exempte pas du port de la ceinture

Cela peut sembler étrange, mais même à l’arrêt, boucler sa ceinture est une règle d’or. Que votre voiture électrique soit immobilisée dans un embouteillage ou que vous attendiez quelqu’un, le non-port de la ceinture de sécurité est passible d’une amende de 135 € et d’un retrait de points. Cette réglementation, souvent méconnue, vise à prévenir les risques même dans les situations les plus inattendues.

  • Prévention des blessures : Pour éviter tout dommage en cas de collision soudaine.
  • Règlement incontournable : Applicable même si le véhicule est à l’arrêt avec moteur en marche.
  • Rappel de sécurité : La ceinture de sécurité, un reflex en toute circonstance.
A lire également :  Voici la batterie pour voiture électrique qui va rendre jaloux les conducteurs de voitures à essence

En résumé, que vous soyez au volant d’une citadine, d’un SUV ou d’une berline électrique, ces règles de sécurité, aussi surprenantes soient-elles, sont là pour protéger et prévenir. Elles semblent peut-être pointilleuses ou évidentes, mais leur méconnaissance peut avoir des conséquences réelles sur votre portefeuille et votre permis de conduire. Alors, avant de claquer la portière de votre véhicule électrique, jetez un dernier coup d’œil : fenêtres remontées ? Vitres conforme à la réglementation ? Ceinture bouclée même à l’arrêt ? Un petit geste pour vous, un grand pas pour votre sécurité et votre tranquillité d’esprit.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires