Actu voiture électrique

600 km d’autonomie rechargés en 10 minutes : CATL lance sa nouvelle batterie pour voitures électriques

Albert Lecoq

L’évolution incessante des technologies de batteries pour véhicules électriques est cruciale pour l’adoption mondiale de ces véhicules plus respectueux de l’environnement. Une avancée significative vient de la Chine, où CATL, un géant de l’industrie, a récemment introduit sa nouvelle création qui pourrait bien changer la donne : la batterie Shenxing Plus, la première au monde à offrir une recharge ultra-rapide de type 4C.

Qu’est-ce que la recharge 4C et pourquoi est-ce révolutionnaire ?

La capacité de recharge d’une batterie est souvent mesurée par le coefficient “C”. Une recharge 1C signifie que la batterie peut être chargée à une vitesse correspondant à 100 % de sa capacité. Par exemple, une batterie de 50 kWh qui peut se recharger à 50 kW de puissance. Une recharge 2C, par exemple, permet d’atteindre 150 kW sur une batterie de 75 kWh. Une Porsche Taycan, une Hyundai IONIQ 6 ou une Tesla Model 3 Grande Autonomie possèdent une recharge 3C par exemple, ce qui est déjà rapide.

Ainsi, une recharge 4C indique que la même batterie peut être chargée encore plus rapidement. En effet, la batterie Shenxing Plus de CATL, avec son innovation 4C, promet des vitesses de recharge sans précédent, permettant d’ajouter jusqu’à 600 kilomètres d’autonomie en seulement 10 minutes. Cette performance est particulièrement impressionnante compte tenu des défis associés à la recharge rapide, notamment en termes de sécurité et de durée de vie de la batterie.

  • Autonomie élevée : Avec une autonomie dépassant 1000 kilomètres selon le cycle de test chinois CLTC (soit environ 850 km WLTP), cette batterie répond aux besoins des utilisateurs les plus exigeants.
  • Performance par temps froid : Elle offre également une capacité de charge rapide même à des températures extrêmes, jusqu’à -20°C.
A lire également :  Le diesel et l'essence font leur grand retour face à la voiture électrique

Cette fois, il faut bien noter que ce n’est pas une simple annonce de batterie révolutionnaire. Cette nouvelle solution de CATL est finalisée et désormais commercialisée.

CATL-world's-first-battery

Une avancée technologique majeure

CATL n’est pas nouveau dans l’arène des innovations. Le fabricant domine le marché des batteries pour véhicules électriques depuis plusieurs années, avec une part de marché qui atteignait 36,8 % en 2023. En utilisant du phosphate de fer lithium (LFP), un matériau moins cher que les composés utilisés habituellement dans les batteries, CATL a réussi à réduire considérablement les coûts tout en améliorant les performances.

  • Densité énergétique : Avec une densité de 205 Wh/kg, la batterie Shenxing Plus est comparable aux batteries NCM traditionnelles.
  • Réduction des coûts : CATL a également annoncé une réduction de 50 % du coût de ses batteries LFP d’ici mi-2024, rendant la technologie encore plus accessible.

Implications pour l’industrie automobile

Les implications de telles avancées sont profondes pour l’industrie automobile mondiale. Alors que les constructeurs automobiles s’efforcent de répondre à une demande croissante pour des véhicules électriques plus efficaces et écologiques, CATL offre une solution qui pourrait accélérer considérablement le passage à l’électrique.

  • Collaborations stratégiques : CATL collabore avec des géants tels que Tesla, Ford, et BMW, ce qui positionne l’entreprise au cœur de l’innovation automobile mondiale.
  • Développements futurs : En février, CATL a établi une alliance avec d’autres fabricants chinois pour développer des batteries à état solide, promettant encore plus d’innovations.
A lire également :  Les batteries des voitures électriques sont plus fiables que jamais, mais ce n'est pas encore suffisant

Le rôle de la Chine dans le marché mondial des véhicules électriques

Avec ces avancées, la Chine renforce son statut de leader sur le marché des véhicules électriques. Les efforts de CATL ne se limitent pas seulement à la fabrication de batteries plus performantes mais visent également à rendre la technologie accessible à un plus grand nombre de consommateurs à travers le monde. Cette stratégie pourrait positionner la Chine comme le principal moteur de la transition énergétique mondiale dans les transports.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires