Volkswagen mise sur une petite entreprise française pour révolutionner ses batteries électriques

ParAlbert Lecoq 18 janvier 2024 à 13h02

Après des années d’efforts conjoints avec la startup américaine QuantumScape, Volkswagen s’est lancé dans une nouvelle aventure prometteuse. En effet, selon les informations de Reuters, la firme allemande se tourne désormais vers Blue Solutions, une entreprise française, pour le développement de batteries à l’état solide pour ses futurs modèles électriques.

Un partenariat prometteur entre Volkswagen et Blue Solutions

La collaboration entre Volkswagen et QuantumScape, bien qu’ambitieuse, n’a pas encore porté ses fruits escomptés. Des millions ont été investis dans l’espoir de voir des Golf électrique à grande autonomie et à recharge rapide, mais ces attentes restent à concrétiser. Face à ce constat, Volkswagen explore de nouvelles avenues avec Blue Solutions, une filiale du groupe français Bolloré. Cet accord, qui devrait être finalisé dans les prochains mois, pourrait révolutionner l’approche de Volkswagen en matière de technologie de batterie.

La réputation de Blue Solutions n’est plus à faire : déjà impliquée dans la production de batteries pour les bus électriques de Daimler, cette entreprise a le potentiel de transposer son expertise à l’univers des voitures particulières. L’objectif ? Développer des batteries solidifiant le rêve d’une autonomie étendue et d’une recharge éclair pour les futurs modèles électriques de Volkswagen.

Les atouts des batteries à l’état solide de Blue Solutions

Blue Solutions mise sur une technologie de pointe, avec une batterie conçue pour les voitures particulières offrant une recharge intégrale en seulement 20 minutes et promettant une autonomie impressionnante allant jusqu’à 1000 km. Un projet ambitieux qui inclut la construction d’une gigafactory d’ici 2029. La technologie utilisée par Blue Solutions repose sur un électrolyte polymère et une anode ultra-fine en lithium métallique, visant à améliorer significativement les performances des batteries actuelles.

Outre son partenariat avec Volkswagen, Blue Solutions a également noué des accords avec BMW et une autre entreprise non divulguée, tout en menant des discussions avec un troisième acteur du marché. De plus, la société a récemment conclu un accord avec Foxconn pour développer des batteries de quatrième génération pour les deux-roues électriques. Cette diversification témoigne de la polyvalence et de la pertinence de leur technologie pour différents segments du marché de l’électromobilité.

La concurrence dans le domaine des batteries à l’état solide

Le parcours de Volkswagen et Blue Solutions dans le monde des batteries à l’état solide n’est pas sans obstacles. Ils font face à une concurrence féroce, avec des acteurs majeurs comme Toyota, CATL, LG Energy Solution, Solid Power et Honda, qui développent également leurs propres technologies de batterie à l’état solide. Toyota, par exemple, prévoit de lancer sa propre version d’ici 2027 ou 2028, après avoir repoussé ses plans initiaux.

En outre, bien que Tesla ne s’engage pas dans le développement de cette technologie, la présence de ce géant dans le secteur de l’automobile électrique reste un facteur non négligeable. Cette compétition intense stimule l’innovation et pourrait accélérer la mise sur le marché de ces technologies révolutionnaires.

Les défis et perspectives pour Volkswagen et QuantumScape

Malgré ce nouveau partenariat avec Blue Solutions, Volkswagen maintient sa collaboration avec QuantumScape. Après un investissement de 300 millions de dollars dans cette startup, Volkswagen espère toujours voir aboutir le projet initial de voitures électriques à longue portée d’ici 2025. QuantumScape, de son côté, n’est pas en reste. Bien que leur prototype actuel n’emploie pas une batterie entièrement à l’état solide, utilisant un électrolyte liquide, leurs avancées sont significatives. Jagdeep Singh, PDG de QuantumScape, souligne l’importance des étapes restantes pour parvenir à une production fiable et de masse.

QuantumScape a également établi des partenariats avec cinq autres constructeurs automobiles, preuve que son potentiel reste reconnu dans l’industrie. La réussite de ces collaborations pourrait jouer un rôle crucial dans l’évolution future des véhicules électriques et leur adoption à grande échelle.

Un enjeu majeur pour l’avenir de l’électromobilité

Le développement de batteries à l’état solide est considéré comme le Saint Graal dans l’industrie des voitures électriques. Cette technologie promet des avancées majeures : autonomie accrue, temps de recharge réduit, sécurité améliorée, et une durabilité plus grande. Les investissements colossaux et les recherches intensives dans ce domaine reflètent l’importance de cette quête. Les progrès réalisés jusqu’à présent, bien que graduels, continuent d’alimenter l’espoir d’une révolution dans la manière dont nous percevons et utilisons les véhicules électriques.

Les entreprises comme Volkswagen, Blue Solutions et QuantumScape, ainsi que leurs concurrents, jouent un rôle pivot dans la matérialisation de cette vision. Leur succès, ou leurs défis, façonneront inévitablement l’avenir de la mobilité électrique et l’adoption globale des voitures électriques.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter