Actu voiture électrique

Volvo invente le passeport de batterie pour voitures électriques, et ça va changer beaucoup de choses

Albert Lecoq

Bienvenue dans l’ère de la transparence automobile accrue. Cette année, la scène des véhicules électriques accueille un nouvel arrivant spectaculaire : le Volvo EX90. Ce SUV électrique n’est pas juste un ajout à la gamme croissante des véhicules électriques, il introduit une innovation captivante : le premier passeport de batterie mondial. Mais que réserve précisément cette avancée pour vous, futurs acheteurs ou passionnés de technologies propres ?

Qu’est-ce que le passeport de batterie et pourquoi est-il révolutionnaire ?

Volvo, en collaboration avec la startup britannique Circulor, a mis au point une technologie basée sur la blockchain qui promet de réformer notre interaction avec la batterie des véhicules électriques. Le passeport de batterie du Volvo EX90 affichera des informations détaillées telles que la composition de la batterie, l’origine de ses matériaux, son contenu recyclé et son empreinte carbone. Ces informations, accessibles via un simple scan d’un QR code situé sur la portière du conducteur, marquent un tournant dans l’industrie auto.

L’introduction de ce passeport de batterie, des années avant l’obligation européenne prévue pour 2027, positionne Volvo comme un précurseur de la transparence dans le secteur des véhicules électriques. Cette initiative permettra non seulement aux nouveaux acheteurs, mais aussi aux acteurs du marché de l’occasion, de vérifier l’état de santé de la batterie, qui influence grandement la longévité et les performances du véhicule.

A lire également :  La voiture électrique aura bientôt plus d'autonomie que la voiture thermique, c'est confirmé

Voici un exemple de passeport qui était attendu par Tesla il y a déjà quelques temps :

Le Volvo EX90 en détail : un SUV électrique pas comme les autres

L’EX90 ne se contente pas de devancer les réglementations avec son passeport de batterie. Ce SUV de luxe, proposé en plusieurs configurations allant de 402 ch à 496 ch, met l’accent sur la puissance et l’efficacité. Équipé d’une batterie de 111 kWh, il propose une autonomie confortable pouvant atteindre plus de 500 kilomètres. Volvo propose le EX90 avec une option de six ou sept sièges, s’adaptant ainsi à différentes configurations familiales ou professionnels.

À l’intérieur, le véhicule brille par son infodivertissement modernisé de 14,5 pouces, compatible avec Android Auto et Apple CarPlay. L’accent est clairement mis sur le confort et l’expérience utilisateur, éléments que Volvo ne néglige jamais. Les matériaux utilisés sont choisis pour leur qualité et leur durabilité, en accord avec la philosophie écologique de la marque.

Impact sur le marché et disponibilité

Le lancement du Volvo EX90 est prévu pour cette année avec un prix de départ autour de 70 000 euros. Sa sortie est non seulement attendue par les technophiles et les écologistes, mais elle suscite également l’intérêt du marché global. Volvo prévoit de mettre ce modèle à disposition dans plus de 90 pays, témoignant ainsi de leur confiance dans le potentiel de ce véhicule.

A lire également :  Voici comment tester la dégradation de la batterie de votre Tesla

L’impact de l’EX30, le modèle le moins cher et le plus compact de Volvo lancé l’année dernière, donne un avant-goût de ce que pourrait être l’accueil du EX90. Avec des ventes surpassant d’autres modèles au cours des premiers mois de 2024, il est clair que l’appétit pour des véhicules électriques performants et responsables est omniprésent.

La révolution électrique s’accélère

En choisissant de dévoiler des innovations comme le passeport de batterie, Volvo ne se contente pas de suivre les tendances, mais les définit. Leur approche montre une volonté de rendre l’ère électrique aussi transparente et fiable que possible. Pour vous, les consommateurs, cela signifie plus de pouvoir, plus de choix et, surtout, un achat mieux informé.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires