Actu voiture électrique

60% de véhicules électriques en 2030 : la prophétie choc de l’Agence Internationale de l’Énergie

Philippe Moureau

Les véhicules électriques sont sur le point de conquérir le monde . Le futur, c’est maintenant !L’Agence Internationale de l’Énergie prédit une augmentation impressionnante des ventes de véhicules électriques en 2023. Avec une progression fulgurante et des chiffres à vous donner le vertige, l’avenir de l’automobile semble résolument électrique.

L’électrique à la conquête du monde : 14 millions de véhicules vendus en 2023 !

Préparez-vous à être électrisé·e·s ! Les ventes de Tesla et d’autres véhicules électriques augmentent rapidement partout dans le monde. Ces véhicules, qui étaient encore marginaux il y a quelques années, ont représenté plus de 10 millions d’unités vendues à l’échelle mondiale l’année dernière. Et ce n’est que le début d’une révolution fulgurante.

L’Agence Internationale de l’Énergie s’attend à ce que plus de 14 millions de véhicules électriques soient vendus dans le monde en 2023. Cela représenterait environ 18% des ventes totales de voitures pour l’année entière. Imaginez, près d’une voiture sur cinq vendue dans le monde pourrait être électrique !

A lire également :  Alfa Romeo vous donne 986 raisons de vous convaincre avec son futur SUV électrique

Une croissance foudroyante : augmentation de 35% par rapport à 2022

Accrochez-vous, la croissance est vertigineuse ! Cette prévision représenterait une augmentation de 35% par rapport à 2022, ce qui témoigne d’une accélération spectaculaire de la transition vers les véhicules électriques.

Au cours du premier trimestre 2023 seulement, plus de 2,3 millions de véhicules électriques ont été vendus dans le monde, soit une augmentation d’environ 25% par rapport à la même période en 2022. Et ce n’est que le début. L’Agence Internationale de l’Énergie s’attend à ce que les ventes de véhicules électriques s’accélèrent encore au second semestre de l’année.

Les véhicules électriques : moteurs de la nouvelle économie mondiale de l’énergie

L’avenir est électrique, et cela ne concerne pas seulement les voitures. Les véhicules électriques sont l’un des moteurs de la nouvelle économie mondiale de l’énergie qui émerge rapidement. Les voitures ne sont que la première vague de cette transformation.

“Les véhicules électriques sont l’une des forces motrices de la nouvelle économie mondiale de l’énergie qui émerge rapidement – et ils entraînent une transformation historique de l’industrie automobile mondiale”, a déclaré Fatih Birol, directeur exécutif de l’Agence Internationale de l’Énergie. “Les voitures ne sont que la première vague. Les bus et les camions électriquessont sur le point de déferler.”

A lire également :  Samsung se lance dans la voiture électrique avec une batterie solide qui se recharge en 10 minutes

La vague électrique ne s’arrête pas aux voitures.

Selon Fatih Birol, les bus et les camions électriques suivront bientôt. L’impact de cette transformation sur le secteur de l’automobile et l’économie mondiale en général sera colossal.

Cette tendance est confirmée par la part de marché toujours croissante des véhicules électriques. Aux États-Unis, par exemple, les véhicules électriques n’ont représenté que 8% du marché en 2022, mais c’est tout de même une augmentation de 55% par rapport à l’année précédente.

La Chine, l’Europe et les États-Unis : les champions de la voiture électrique

Qui mène la danse dans la révolution électrique ? En 2022, les ventes mondiales étaient largement dominées par la Chine, qui représentait 60% des ventes mondiales de véhicules électriques. L’Europe et les États-Unis étaient respectivement les deuxième et troisième plus grands marchés de véhicules électriques.

Selon l’Agence Internationale de l’Énergie, d’ici 2030, les véhicules électriques représenteront en moyenne environ 60% de toutes les nouvelles ventes de voitures sur ces trois marchés.

Source : Rapport IEA accessible ici

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires