Accident mortel impliquant une Tesla en conduite autonome : qui est le responsable ?

ParPhilippe Moureau 29 février 2024 à 7h53

Dans un monde où la technologie automobile évolue à une vitesse fulgurante, les véhicules électriques et leur capacité à conduire de manière autonome captivent l’imagination collective. Cependant, un tragique accident impliquant la fonction de conduite autonome d’une Tesla nous rappelle les limites et les responsabilités liées à cette technologie naissante.

Le drame d’une technologie prometteuse

En 2022, un employé de Tesla, Hans von Ohain, a perdu la vie dans un accident de la route alors qu’il utilisait la fonctionnalité de conduite autonome de sa Tesla, le Full Self-Driving (FSD) Beta. Von Ohain, recruteur chez Tesla, et son ami Erik Rossiter se rendaient à Denver, Colorado, pour une partie de golf. Selon Rossiter, malgré plusieurs alertes lors du trajet où von Ohain a dû reprendre le contrôle du véhicule, rien ne présageait la tragédie à venir.

Après avoir passé la journée sur le parcours, consommant de l’alcool, les deux hommes reprennent la route. Rossiter assure que von Ohain, bien qu’ayant bu, ne semblait pas ivre. Pourtant, quelques heures plus tard, la Tesla Model 3 s’écrase contre un arbre et prend feu, entraînant la mort de von Ohain. Rossiter, survivant, témoigne que la voiture, censée être en mode autonome, a quitté la route sans raison apparente.

L’autopsie révèle un taux d’alcoolémie de von Ohain bien au-delà de la limite légale. La police du Colorado, tout en reconnaissant l’état d’ivresse comme facteur principal, enquête également sur le rôle que la technologie FSD Beta a pu jouer dans l’accident.

Questions de responsabilité

La veuve de von Ohain, Nora Bass, interpelle Tesla sur la responsabilité de l’accident. Elle argue que, malgré l’ivresse de son mari, la promesse d’une voiture capable de se conduire seule a contribué au drame. Cependant, l’état d’ivresse de von Ohain complique la recherche de représentation légale pour sa cause.

L’enquête révèle des marques de pneus continues jusqu’au point d’impact, suggérant que le véhicule continuait d’accélérer au moment de l’accident, sans trace de tentative de freinage. Cette dynamique est cohérente avec l’utilisation d’une aide à la conduite, bien que l’absence de données de télémétrie, non récupérables après l’incendie, et non transmises par Tesla, laisse un doute sur l’activation des fonctionnalités d’assistance.

La situation est d’autant plus complexe que von Ohain, employé de Tesla, était censé connaître les limites et la nécessité de rester vigilant avec le FSD Beta. Son choix d’utiliser cette technologie sous l’influence de l’alcool, ou la confiance excessive qu’il y plaçait, soulève des questions sur la gestion des attentes par Tesla concernant le FSD Beta, nommé de manière quelque peu trompeuse “Full Self-Driving”.

Leçons à tirer

Cet accident tragique met en lumière plusieurs aspects cruciaux liés aux voitures électriques et à leur technologie de conduite autonome :

  • La responsabilité des conducteurs : Malgré les avancées technologiques, les conducteurs doivent rester vigilants et garder le contrôle du véhicule en tout temps.
  • Les limites de la technologie : Le FSD Beta de Tesla, bien qu’avancé, n’est pas infaillible et nécessite une supervision humaine constante.
  • La clarté de la communication : Les constructeurs de véhicules électriques doivent s’assurer que les utilisateurs comprennent clairement les capacités et les limites de la technologie de conduite autonome.

Ce drame rappelle l’importance de naviguer avec prudence à l’intersection de l’innovation technologique et de la responsabilité humaine. Alors que nous avançons vers un avenir de plus en plus automatisé, les enseignements tirés de telles tragédies doivent guider le développement et l’adoption responsables des technologies de conduite autonome, pour que la promesse d’une mobilité plus sûre et plus écologique devienne une réalité sans compromettre la sécurité des usagers.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter