Actu voiture électrique

L’Alpine A290 dévoilée : premières impressions sur la citadine sportive 100% électrique

Philippe Moureau

La course à l’électrification des gammes de voitures s’accélère, et le groupe Renault n’est pas en reste avec sa toute dernière création : l’Alpine A290. Cette petite bombe électrique, révélée lors du mythique 24h du Mans, n’est autre qu’une version survitaminée de la célèbre Renault 5 E-Tech, mais sous l’égide de la sportive marque Alpine. Alors, que vaut réellement cette nouvelle étoile de l’asphalte ? Tentons de le découvrir.

Premières impressions et performances de l’Alpine A290

A première vue, l’Alpine A290 séduit avec sa face avant expressivement redessinée. Signée par le département design d’Alpine, elle arbore des feux de jour à LED redessinés enrichis du célèbre “X” rappelant les scotchs de course sur les optiques. L’avant présente un capot plus musclé et des entrées d’air élargies, confirmant la vocation sportive de ce modèle.

Alpine a fait simple en reprenant la base technique de la R5, mais en accentuant le caractère sportif avec des voies plus larges de 6 cm, des bas de caisse et des jupes latérales plus prononcés.

À l’arrière, les modifications sont plus subtiles et tendent à conserver une certaine filiation avec la Renault 5 classique. Toutefièrement, une différence notable demeure dans la signature lumineuse, plus robuste, centrée par un diffuseur arrière bien visible.

A lire également :  Voici la nouvelle petite voiture électrique à moins de 10 000 euros qui fait le buzz

Sous le capot, cela devient encore plus excitant : avec une déclinaison en deux puissances, 180 ch et 220 ch, celle-ci offre des performances remarquables. À noter que:

  • Le modèle 220 ch, avec ses 300 Nm de couple, peut réaliser le 0 à 100 km/h en seulement 6,4 secondes.
  • Le modèle 180 ch, légèrement plus temperé, accomplira tout de même cette performance en 7,4 secondes.

Dynamisme et vivacité sont au rendez-vous avec une vitesse de pointe qui peut atteindre jusqu’à 170 km/h pour le modèle le plus puissant. L’agilité est renforcée par un centre de gravité abaissé grâce à la batterie intégrée au châssis et une répartition du poids optimisée.

Design extérieur et intérieur : entre héritage et modernité

L’esthétique de l’Alpine A290 divise quelque peu. De l’extérieur, elle hérite de la silhouette de la R5 tout en y ajoutant un caractère indéniablement plus agressif et moderne. Les modifications apportées, bien que coûteuses, permettent de marquer son identité sans pour autant renier ses origines. La voiture atteint 3,99 m, soit 7 cm de plus que la R5 classique, avec une teinte officielle nommée Bleu Vision.

À l’intérieur, le tableau est similaire avec un habitacle qui emprunte fortement à la Renault 5 E-Tech. On retrouve une ambiance familière mais peaufinée par Alpine avec des finitions sportives, notamment des sièges au maintien amélioré idéal pour la conduite dynamique. Cependant, point de toit panoramique ou de grands changements structuraux, le confort et l’ergonomie restent fidèles à un véhicule compact moderne.

A lire également :  Cette nouvelle batterie semi-solide promet un saut quantique pour la voiture électrique

L’Alpine A290 se distingue également par ses habillages spécifiques, jouant sur la carte du sport et du luxe avec du cuir Nappa sur les sièges, la planche de bord et les portes sur les modèles GT Premium et GTS.

Technologie et connectivité

L’Alpine A290 ne lésine pas sur la technologie. Équipée de base du système d’infodivertissement Android Automotive, elle assure une interface intuitive et réactive enrichie des services Google. De plus, l’application « Alpine Telemetrics » enrichit l’expérience utilisateur en offrant des données précises sur le véhicule et même, pour les plus audacieux, un coach virtuel de conduite.

L’augmentation de l’immersion sonore est également notable avec un partenariat spécifique avec Devialet pour un système audio de haute qualité, enveloppant l’habitacle d’un son clair et puissant.

Autonomie et capacités de recharge

La question de l’autonomie est centrale pour toute voiture électrique. Sur ce point, l’Alpine A290 annonce environ 380 km sur le cycle mixte WLTP, tout à fait honorable compte tenu de sa puissance. Pour la recharge, elle accepte jusqu’à 100 kW sur les bornes rapides en courant continu, permettant ainsi une charge rapide de 15 à 80% en 30 minutes, soit environ 150 km d’autonomie retrouvée en 15 minutes.

La voiture sera également équipée d’un chargeur embarqué AC 11 kW bidirectionnel.

A lire également :  Cette nouvelle usine réalise l'impossible en recyclant les batteries lithium à 99%

Options de prix et disponibilité

L’Alpine A290, dont le lancement est prévu pour l’été, sera accessible à partir de 38 000 euros. Elle se décline en plusieurs finitions enrichies au niveau des équipements de confort et de performance, adaptées à différents besoins et budgets.

Les versions incluent la GT avec 180 ch, la GT Premium et la GT Performance, et enfin la GTS qui combine le meilleur du sport et du luxe. Une série limitée de lancement, la Première Edition, sera également disponible avec 1955 exemplaires.

L’Alpine A290 semble offrir un mélange équilibré de performance, de technologie et de style – tout en conservant l’ADN de praticité d’une compacte. Elle incarne parfaitement l’esprit de modernité sportive électrique que beaucoup attendent avec impatience. Les amoureux de conduite électrique dynamique n’ont désormais plus qu’à attendre les premiers essais pour confirmer ces promesses.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires