Audi en pourparlers avec la Chine pour booster son développement électrique

ParPhilippe Moureau 17 août 2023 à 7h10

Dans un monde où le développement des véhicules électriques (EV) est devenu une priorité, Audi semble vouloir prendre une longueur d’avance. Selon certaines rumeurs, l’entreprise allemande serait en discussion avec plusieurs acteurs chinois pour acquérir une plateforme EV de nouvelle génération. Un pari audacieux et un potentiel tournant pour l’avenir de la marque aux quatre anneaux.

Audi à la conquête du dragon chinois

Audi pourrait bien surprendre en s’associant à un concurrent étranger, voire chinois, pour sa future plateforme EV. Après de multiples retards de développement dus à des problèmes logiciels internes et au sein de la maison mère, le groupe Volkswagen, Audi AG explorerait les possibilités d’achat d’une plateforme de véhicules électriques de nouvelle génération en Chine.

Audi se positionne actuellement en tant que constructeur automobile historique disposant d’une des plus vastes gammes de véhicules électriques. Son engagement en faveur de l’électrification est indéniable, tandis que d’autres constructeurs européens semblent encore hésitants sur la voie à emprunter.

Les obstacles du passé, des opportunités pour l’avenir ?

Malgré cette détermination louable, les ventes d’Audi ont tardé à décoller face à des concurrents allemands comme Mercedes-Benz et BMW. C’est d’ailleurs l’une des raisons du départ de Markus Duesmann, l’ancien PDG d’Audi, remplacé par le vétéran du groupe Volkswagen, Gernot Döllner.

Döllner, qui prendra officiellement les rênes le 1er septembre, aura la lourde tâche de relancer une marque de luxe dédiée à l’électrification, entravée par des problèmes de développement, notamment logiciel. Le nouveau PDG devra allumer les “feux d’artifice” promis par son prédécesseur dans le pipeline des EV d’Audi.

Des rumeurs d’un partenariat audacieux en Chine

Face à des retards de plateforme clairement prévus au sein du groupe Volkswagen et à un nouveau dirigeant sous pression, Audi est supposée chercher un nouveau partenaire en Chine. L’objectif ? Acheter simplement sa plateforme EV de prochaine génération et commencer à déployer sa nouvelle vague de véhicules sur les routes.

En Chine, Audi a l’embarras du choix parmi les nombreux conglomérats EV, comme BYD, Geely, SAIC, BAIC, GAC, et même FAW qui a déjà une coentreprise en Chine avec le groupe Volkswagen.

Vers une indépendance d’Audi vis-à-vis du groupe Volkswagen ?

Il est difficile d’imaginer Audi se contenter d’attendre la plateforme SSP de sa maison mère, ajoutant du crédit aux rumeurs de discussions avec la Chine. D’ailleurs, il semblerait que le PDG du groupe VW, Oliver Blume, a déjà donné son feu vert à la stratégie d’Audi pour rechercher une technologie EV à l’étranger.

Toutefois, Audi affirme ne pas avoir connaissance de discussions visant à acheter une plateforme EV. Nous restons donc dans l’expectative. Seul le futur nous révélera si ces rumeurs se transforment en réalité. Alors, Audi va-t-elle réellement prendre ce virage inattendu ? Restez connecté pour le découvrir !

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter