Audi prépare une voiture électrique abordable, mais à sa manière

ParAlbert Lecoq 24 mars 2024 à 12h51

Audi prépare le terrain pour rendre la mobilité électrique plus accessible au grand public. Ce nouvel élan s’incarne dans le développement d’un modèle électrique annoncé comme étant l’équivalent de l’A3. Avec une promesse alléchante de beauté et d’unicité, Audi réaffirme son engagement envers l’avenir électrique.

Audi électrifie son avenir

Le constructeur allemand a récemment secoué l’industrie avec l’annonce d’une offensive majeure sur le marché des véhicules électriques. Après une période relativement calme en 2022 et 2023, Audi a annoncé le lancement d’une vingtaine de nouveaux modèles pour 2024 et 2025, soulignant un focus particulier sur l’électrification. Cette nouvelle a été confirmée par Gernot Döllner, le chef d’orchestre de la marque, lors de la conférence de presse annuelle. Malgré les débats actuels autour de la mobilité, la direction prise par Audi est claire : l’avenir sera électrique.

Toutefois, Audi n’en est pas à négliger totalement ses racines. Le constructeur prévoit de continuer le développement de motorisations thermiques et hybrides pour certains de ses modèles phares, tels que les A4, A5 et Q5 notamment, prévus pour 2024. Cependant, l’objectif à moyen terme est de proposer une gamme largement électrifiée, couvrant les principaux segments de marché d’ici 2027.

On commence par le luxe et après on voit

Initialement, Audi se concentre sur l’électrification de ses gammes supérieures. La révélation du Q6 e-tron en est la parfaite illustration, et l’attente autour de l’A6 e-tron, aussi bien sous format de berline que de break, prévue pour cet été 2024, ne fait que monter.

De plus, l’A8 devrait connaître une révolution avec une version électrique s’inspirant du concept grandsphere, témoignant de l’ambition d’Audi de redéfinir le luxe électrique.

Une voiture électrique accessible en préparation

Cependant, Audi entend démocratiser l’accès à l’électromobilité. Gernot Döllner a confirmé le développement d’un modèle qui représentera l’entrée de gamme électrique de la marque, positionné en dessous du Q4 e-tron. Ce futur modèle, au gabarit comparable à celui de l’A3 soit entre 4,35 et 4,40 mètres en longueur, marque le souhait d’Audi de s’éloigner des segments urbains, en ne renouvelant pas ses petits modèles tels que l’A1 et le Q2 par exemple.

Ce futur modèle est décrit comme « unique » et « beau », selon des termes rapportés lors de la conférence de presse. Il pourrait adopter des lignes de crossover, en phase avec les tendances actuelles. Bien que la base technique n’ait pas encore été arrêtée, la plateforme MEB, déjà utilisée pour le Q4, semble être une candidate privilégiée.

Le nom de ce modèle reste sujet à spéculation, mais il pourrait s’inscrire dans la logique actuelle de la marque, privilégiant les numéros pairs pour ses électriques, ce qui nous amène à envisager des appellations telles que A2 e-tron ou Q2 e-tron. Le tarif visé par la marque aux anneaux se placerait aux alentours de 40 000 € faisant écho à la grille tarifaire actuelle de l’Audi A3, une somme “abordable” toute relative.

Son arrivée est anticipée pour 2027, marquant un tournant dans la stratégie d’électrification d’Audi.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter