Actu voiture électrique

BMW frappe fort : son système de conduite autonome désormais autorisé sur la route

Albert Lecoq

Alors que Mercedes-Benz avait ouvert la voie, BMW s’apprête désormais à lancer sur le marché allemand son tout dernier système d’assistance à la conduite hautement automatisée de niveau 3, connu sous le nom de BMW Personal Pilot L3, une révolution annoncée pour la série 7 de nouvelle génération, y compris pour le modèle électrique i7.

Introduction à l’innovation automobile

BMW Personal Pilot L3, ce système de conduite automatisé se positionne à un tarif attractif, affichant un coût deux fois inférieur à celui du prétendu Full Self-Driving (FSD) de Tesla.

Cette innovation permettra aux conducteurs de lâcher le volant et de détourner le regard de la route à des vitesses allant jusqu’à 60 km/h sur des autoroutes structurées séparément.

Un pas de géant vers la conduite autonome

Le système L3 de BMW est le premier en son genre pouvant être utilisé même dans l’obscurité, grâce à ses capteurs d’une sophistication remarquable. Les premiers véhicules équipés de cette technologie devraient sortir des chaînes de production en mars de l’année prochaine, une attente qui s’annonce brève pour les passionnés de technologie automobile.

A lire également :  Des constructeurs accusés de tromperie : leurs voitures électriques ne sont pas zéro émission

La Society of Automotive Engineers (SAE) caractérise le système automatisé de niveau 3 comme capable de diriger, accélérer, freiner, et maintenir une distance appropriée avec le véhicule précédent. Ce qui distingue nettement un système de niveau 3 d’un système de niveau 2 est que le conducteur d’un véhicule équipé de niveau 3 n’effectue pas la conduite. Il doit toutefois être prêt à reprendre le contrôle dès que le système l’exige.

Les composants avancés du personal Pilot L3

Le Personal Pilot L3 de BMW assemble des données issues d’une carte haute définition en direct, d’un système de localisation GPS d’une extrême précision, de capteurs à 360 degrés, de multiples caméras vidéo, de capteurs ultrasoniques, de capteurs radar, et d’un capteur lidar 3D. Une connexion cellulaire 5G complète également ce pack technologique de pointe.

Cette avancée majeure dans l’automobile électrique signe-t-elle le début d’une nouvelle ère pour les conducteurs à la recherche de confort et de sécurité ? Avec la mise en place imminente de ce système en Allemagne, la question de son arrivée sur d’autres marchés, notamment en France, reste ouverte. Les yeux sont tournés vers BMW pour des réponses éventuelles à cette interrogation.

Conclusion ouverte sur l’avenir de la conduite

L’arrivée de la technologie de niveau 3 interroge sur notre rapport à la conduite et notre confiance en la machine. Seriez-vous prêt à tenter l’expérience du système mains libres de BMW si l’occasion se présentait ? Partagez votre point de vue et vos attentes en commentaires.

A lire également :  La chute de Tesla : quand les nouveaux arrivants écrasent le roi de l'électrique
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires