BYD veut s’étendre en Europe et ouvrir une nouvelle usine de voitures électriques

ParPhilippe Moureau 21 novembre 2023 à 17h51

Le géant chinois des véhicules électriques BYD serait sur le point de dévoiler sa première usine de voitures électriques en Europe. Selon des sources anonymes citées par le journal allemand The Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung et relayées par Reuters, la Hongrie aurait été choisie pour accueillir ce site de production stratégique.

Un choix logique pour BYD

La Hongrie, membre de l’Union Européenne, représente un emplacement de choix pour plusieurs raisons :

  • La possibilité de produire et de commercialiser localement dans toute la région sans contrainte.
  • Le contexte favorable, avec une usine de bus électriques BYD déjà opérationnelle dans le pays.
  • L’investissement chinois florissant, comme le prouve l’installation de la gigantesque usine de batteries lithium-ion de CATL.

BYD à la conquête du marché Européen

BYD et Tesla sont au coude à coude dans la course à la suprématie des ventes de voitures électriques tout-électriques, avec une différence minime de 3 456 unités au troisième trimestre. Avec plus de 300 000 ventes en octobre et une hausse notable des exportations, BYD étend son empreinte à l’international, visant des marchés hors de Chine.

Des implications plus larges

La possible ouverture d’une usine en Hongrie par BYD pourrait être le précurseur de décisions similaires dans d’autres régions, comme les États-Unis, où le Inflation Reduction Act of 2022 encourage la production locale de véhicules électriques. La question reste ouverte : BYD investira-t-il également dans la production de voitures électriques en Amérique du Nord, potentiellement au Mexique où la marque est déjà présente avec des importations ?

Pour l’instant, aucune confirmation officielle n’a été donnée, mais l’intérêt de BYD pour la Hongrie semble évident. La rencontre entre le Premier ministre hongrois Viktor Orban et le président de BYD Wang Chuanfu le mois dernier pourrait être un indice supplémentaire de l’orientation prise par la multinationale. Ce développement représenterait un pas de plus dans l’ascension fulgurante de BYD sur le marché global des voitures électriques.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter