Actu voiture électrique

Ce constructeur a de gros projets pour les vieilles batteries de véhicules électriques

Albert Lecoq

À l’heure où la durabilité est sur toutes les lèvres, Volvo et le géant des batteries CATL écrivent un nouveau chapitre pour les batteries de véhicules électriques usagées. Leur partenariat, annoncé récemment, promet de repousser les limites du recyclage des batteries, en visant la réutilisation de matériaux essentiels pour la production de nouvelles unités.

Volvo, pionnier vers un futur tout électrique

Volvo, connu pour son engagement envers l’électrification, a franchi des étapes significatives pour réduire son empreinte carbone. Symboliquement, le dernier véhicule diesel de la marque a quitté les chaînes de montage le mois dernier, marquant la fin d’une ère et le début d’une transition accélérée vers des technologies plus propres.

Jim Rowan, le PDG de Volvo, souligne 2023 comme une année charnière avec la vente de plus de 113 000 véhicules électriques, soit une hausse de 70 % par rapport à l’année précédente. Les voitures électriques ont représenté 16 % des ventes totales de Volvo en 2023, un chiffre en nette progression.

Le modèle EX30 de Volvo, un tournant économique

Le modèle EX30, en particulier, symbolise l’accessibilité croissante des véhicules électriques. Avec un prix de départ de 37 500 € en France, ce modèle est l’un des SUV électriques les plus abordables sur le marché. En mars dernier, Volvo a enregistré une hausse significative de ses ventes de véhicules électriques, avec 18 021 unités vendues, contre 12 621 à la même période l’année précédente, ce qui représente désormais 23 % des ventes totales.

A lire également :  Tesla inspire Mercedes : Pourquoi la marque allemande dit non à Apple et Android

Björn Annwall, directeur des opérations de Volvo, attribue cette performance au succès du nouveau SUV électrique compact et annonce une augmentation des efforts de commercialisation pour ce modèle dans les mois à venir. Volvo vise à ce que les véhicules électriques représentent 50 % de ses ventes totales d’ici la fin de l’année prochaine.

Recyclage innovant des batteries avec CATL

L’augmentation des ventes de véhicules électriques pose la question de la gestion des batteries en fin de vie. Volvo et CATL apportent une réponse concrète à cette problématique. Les batteries retirées seront démontées pour récupérer plus de 90 % des matériaux clés tels que le nickel, le cobalt et le lithium. CATL se chargera ensuite de réutiliser ces matériaux pour fabriquer de nouvelles batteries.

Ce processus non seulement soutient l’ambition de Volvo de réduire les émissions de CO2 par véhicule de 75 % d’ici 2030 mais participe aussi à la création d’une économie circulaire pour les batteries des véhicules électriques, renforçant ainsi l’engagement environnemental de l’entreprise.

Un partenariat durable pour un avenir électrique

Le partenariat entre Volvo et CATL, initié en 2019, est fondé sur la fourniture de batteries pour les modèles électriques de Volvo et de Polestar. Ce partenariat reflète une vision à long terme de l’innovation dans le domaine des batteries, essentielle pour le succès continu des véhicules électriques.

A lire également :  Porsche dévoile ses secrets de l'augmentation spectaculaire de l'autonomie de la Taycan

Ainsi Volvo redéfinit également la manière dont l’industrie gère les ressources critiques pour la production de véhicules électriques. À travers son partenariat avec CATL, Volvo ne transforme pas seulement ses batteries mais aussi les attentes en matière d’économie circulaire dans l’industrie automobile.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires