Actu voiture électrique

Cette voiture électrique française écrase la Renault 5 en offrant plus d’autonomie pour moins cher

Albert Lecoq

Dans l’arène des véhicules électriques, deux prétendantes françaises s’apprêtent à en découdre sur le ring très convoité du meilleur rapport qualité-prix. D’un côté, la Citroën ë-C3, bouscule le marché avec une autonomie suffisante et un tarif final sous la barre des 20 000 €. De l’autre, la Renault 5 électrique se prépare à faire valoir ses atouts, avec un héritage historique et une technologie moderne. Alors, laquelle de ces deux citadines électriques offre le meilleur rapport prix/autonomie ?

Le rapport prix/autonomie : un critère décisif

La Citroën ë-C3 ne fait pas dans la demi-mesure lorsqu’il s’agit d’afficher ses ambitions. Avec une autonomie homologuée finalement supérieure aux premières estimation qui atteint donc 326 km selon le cycle WLTP, elle se positionne comme un choix judicieux pour ceux cherchant à combiner économie et respect de l’environnement. Proposée à partir de 19 300 €, bonus écologique déduit, elle affiche un rapport prix/autonomie qui la rend particulièrement attractive, surtout quand on sait que ce prix inclut déjà un équipement généreux dont toutes les assistances à la conduite indispensables comme le régulateur de vitesse, le maintien dans la voie et les radars de recul.

  • Autonomie : Batterie de 44 kWh pour 326 km d’autonomie associé à un moteur de 83 kW (113 chevaux)
  • Prix : Accessible dès 19 300 € bonus déduit.
A lire également :  Polestar débarque en France avec une gamme de voitures électriques qui va faire très mal

Renault 5 électrique : une concurrente de taille

La Renault 5 électrique, quant à elle, joue sur la corde nostalgique tout en intégrant les dernières avancées en matière de technologie électrique. Bien que les détails finaux sur son autonomie et son prix restent à confirmer, les premières indications laissent présager d’une compétition serrée bien que celle-ci ai pu déçevoir par rapports aux attentes initiales.

Renault a laissé entrevoir des performances variées, avec une autonomie pouvant atteindre 300 km pour le modèle le moins cher équipé d’une batterie de 40 kWh et de moteurs d’une puissance de 95 et 120 chevaux et jusqu’à 400 km avec une batterie de 52 kWh et un moteur plus puissant de 150 chevaux pour la version la mieux équipée.

Avec un prix de départ annoncé autour de 25 000 € avant bonus pour sa version à 300 km d’autonomie, la Renault 5 électrique s’annonce comme un sérieux concurrent sans pour autant bouleverser le marché, même si l’accès à la recharge rapide en courant continu nécessitera vraisemblablement de se tourner vers des versions plus onéreuses.

Comparaison et perspectives

En comparant ces deux modèles, la Citroën ë-C3 semble offrir un rapport prix/autonomie plus avantageux, une donnée cruciale pour de nombreux acheteurs potentiels de véhicules électriques. Toutefois, la décision finale pourrait se jouer sur d’autres critères tels que le design, la qualité de finition, ou encore le “Made in France” pour la Renault 5 électrique, autant d’éléments susceptibles de peser dans la balance.

A lire également :  Les constructeurs chinois s'installent en Europe, et il y a une bonne raison à cela

La Citroën ë-C3 brille par son accessibilité et son autonomie, promettant un succès commercial auprès de ceux cherchant à maximiser leur investissement dans un véhicule électrique tandis que la Renault 5 électrique, malgré une position légèrement moins compétitive en matière de rapport prix/autonomie, pourrait séduire grâce à son design emblématique, sa finition plus haut de gamme et une meilleure intégration technologique.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires