Actu voiture électrique

Dans 5 ans, 2 nouvelles voitures sur 3 seront électriques : la prédiction d’un géant mondial

Albert Lecoq

En dépit d’une prévision économique mitigée pour 2024, Bosch a présenté son plan d’avenir lors de sa conférence de presse annuelle du premier trimestre. Le géant allemand de la technologie et de l’ingénierie va continuer de tracer sa route en toute confiance vers la voiture électrique et l’hydrogène.

Innovations et projections dans le domaine des véhicules électriques

Lors de cette conférence, Bosch a annoncé le lancement d’environ 30 produits destinés aux véhicules électriques. Stefan Hartung, président du conseil d’administration, a partagé une vision optimiste pour l’avenir de l’électromobilité, prévoyant que d’ici seulement 2030, 70% des nouveaux véhicules vendus en Europe pourraient être exclusivement électriques.

Aux États-Unis et en Chine, cette projection varie entre 40% et 50%, marquant un tournant significatif vers l’électrification globale du parc automobile.

Développements dans la technologie à hydrogène

Bosch ne limite pas ses ambitions à l’électrique, l’entreprise mise également sur l’hydrogène. Cette année, Bosch a lancé la production de son système de piles à combustible en Allemagne et en Chine. Un moteur à hydrogène équipé de la technologie d’injection Bosch sera mis en circulation en Inde dès cette année, signe de l’avancement rapide de cette technologie. Stefan Hartung a souligné le potentiel de croissance dans ce domaine, avec des projections de ventes atteignant les 5 milliards d’euros d’ici 2030.

A lire également :  Une nouvelle taxe inattendue sur les voitures électriques pourrait tout changer

Le marché des moteurs à hydrogène de Bosch est également prometteur, avec une valeur anticipée de près d’un milliard d’euros d’ici 2030. Cependant, la réussite de cette technologie dépend fortement de la disponibilité de l’infrastructure et d’hydrogène en grandes quantités. Ce mois-ci, Bosch a également commencé la construction de son premier prototype fonctionnel de système d’électrolyse, prévu pour être lancé sur le marché l’année prochaine.

Enjeux économiques et stratégies d’adaptation

En 2024, Bosch fait face à un environnement économique précaire, avec des prévisions de croissance mondiale limitées à 2,3%. Dans ce contexte, la production de véhicules est attendue au point mort et le secteur de la machinerie industrielle reste faible. Toutefois, Bosch ne se laisse pas décourager et continue de privilégier des stratégies d’investissement ciblées pour renforcer sa position dans le secteur des véhicules électriques et de la technologie à hydrogène.

En effet, l’entreprise ne réduit pas ses dépenses en recherche et développement, malgré les vents contraires économiques. Au contraire, elle investit dans des technologies d’avenir, notamment les systèmes de propulsion électrique et les solutions à base d’hydrogène, qui sont perçus comme des vecteurs clés de croissance future. Ces investissements sont vus comme un moyen de garantir non seulement la survie mais aussi la prospérité future de Bosch dans un marché en rapide évolution.

A lire également :  BYD et Mercedes préparent ensemble une surprise électrique de haut vol

La philosophie de Bosch reste orientée vers le long terme, avec une volonté affirmée de construire une base solide pour des innovations durables qui répondront aux exigences de demain en matière de mobilité propre et efficace. En dépit des défis actuels, Bosch reste fidèle à une stratégie d’investissement judicieuse, visant à se positionner avantageusement dans un avenir où les véhicules électriques et les technologies à hydrogène joueront un rôle prépondérant.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires