Voiture électrique, une affaire d’hommes ? Ce que révèle la répartition des genres

ParAlbert Lecoq 23 novembre 2023 à 7h01

Les véhicules électriques (VE) représentent l’avenir de l’automobile, promettant une révolution dans nos modes de transport. Des marques innovantes comme Polestar et Lucid bousculent les géants du secteur avec leurs conceptions avant-gardistes et leurs performances remarquables. Cependant, une analyse de S&P Global Mobility révèle une tendance inquiétante : une représentation féminine inférieure à la moyenne dans les enregistrements de nouveaux véhicules personnels aux États-Unis (cela reste en grande partie applicable au reste du marché dont l’Europe), particulièrement chez les startups de VE.

Disparité de genre dans l’industrie des véhicules électriques

Malgré leur popularité croissante, les VE peinent à attirer une clientèle féminine. Tesla se distingue par une diversité de genre légèrement meilleure, avec 33.1% de ses enregistrements de véhicules personnels en 2022 attribués à des femmes, un chiffre supérieur à la moyenne des VE mais toujours en retrait par rapport à la moyenne générale de l’industrie automobile.

  • Tesla : 33.1%
  • Polestar : 24.7%
  • Lucid : 19.5%
  • Rivian : 14.5%

Indice de référence : Moyenne de l’industrie des VE aux Etats-Unis à 28.0%

Stratégies marketing et impact sur la représentation féminine

Les marques telles que Rivian, avec un positionnement axé sur les capacités tout-terrain et les performances de leurs camions électriques, attirent majoritairement une clientèle masculine. Cela pose la question de savoir si leur récent SUV, le R1S, parviendra à inverser cette tendance. Tesla, pour sa part, enregistre une proportion plus élevée de femmes acheteuses avec son SUV compact Model Y, bien que ce chiffre reste en dessous de la moyenne de l’industrie.

La préoccupation majeure pour les marques de VE, nouvelles et établies, est leur capacité à séduire la clientèle féminine. Avec des prévisions indiquant que la part de marché des VE pourrait atteindre 40% d’ici 2030, des constructeurs tels que General Motors, Ford et Volkswagen investissent massivement dans l’électrification, avec des objectifs ambitieux de diversification de leurs gammes de VE.

Préoccupations et éducation

Les préoccupations telles que l’autonomie et la sécurité sont souvent citées par les acheteuses potentielles de VE. Les marques doivent donc redoubler d’efforts pour éduquer et rassurer cette part du marché. Les incitations gouvernementales et les investissements des OEMs jouent un rôle crucial dans l’essor des VE, mais la croissance durable de ce marché dépendra aussi de l’atteinte d’un équilibre démographique.

Les VE s’imposent progressivement comme un choix privilégié par les consommateurs, soutenus par l’intérêt croissant du public, les incitations gouvernementales et les financements des OEM. Pourtant, si les marques historiques parviennent à équilibrer leur représentation féminine, les startups les plus en vue aujourd’hui pourraient se retrouver dépassées si elles ne parviennent pas à attirer cette clientèle essentielle.

Source : S&P Global Mobility

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter