Actu voiture électrique

Flexis : La bombe électrique signée Renault et Volvo qui va bouleverser les utilitaires

Albert Lecoq

Dans l’arène électrique où chaque nouveauté est scrutée, Renault, accompagné de Volvo et de CMA CGM, frappe un grand coup avec le projet Flexis, une nouvelle génération d’utilitaires électriques qui promet de redéfinir les normes du marché. Décryptons ensemble les contours de cette révolution annoncée pour 2026.

Les acteurs clés derrière le projet Flexis

Flexis n’est pas seulement le fruit de l’ingéniosité de Renault, c’est une joint-venture qui voit le jour grâce à l’association stratégique de géants de différents secteurs.

Renault et Volvo, investissant jusqu’à 300 millions d’euros chacun, détiennent 45 % de la société, tandis que CMA CGM, un poids lourd du transport maritime français, complète le tableau avec 10 % des parts, moyennant un investissement de 120 millions d’euros. Une synergie qui promet de propulser Flexis au-delà des frontières de l’automobile.

Une technologie de plate-forme innovante

Au cœur de Flexis se trouve une plate-forme de type skateboard, révolutionnaire à bien des égards. Cette base technique offre une modularité sans précédent, permettant une variété de configurations de carrosserie sur un même châssis. Luca de Meo, le PDG de Renault, compare cette flexibilité à celle offerte par les célèbres briques Lego, ouvrant la voie à une personnalisation post-achat inédite dans le secteur des utilitaires.

A lire également :  Pourquoi l'autonomie des Tesla diminue-t-elle avec des jantes plus grandes ?

Le design des futurs utilitaires Flexis, bien que encore voilé de mystère, promet d’être tout aussi innovant. Les premières esquisses suggèrent des lignes originales et une optimisation de l’espace intérieur, tirant parti de la conception de la plate-forme skateboard pour offrir un volume comparable à celui d’un Trafic dans les dimensions d’un Kangoo. L’accent est mis sur la manœuvrabilité et l’efficacité en milieu urbain, avec un rayon de braquage réduit pour naviguer aisément dans les contraintes de la ville.

Le futur de la logistique urbaine

Bien que les détails précis sur l’autonomie restent non spécifiés, l’orientation de Flexis vers les livraisons “du dernier kilomètre” laisse entrevoir des besoins en autonomie modérés, possiblement alignés sur ceux de l’actuel Kangoo électrique. L’introduction d’une architecture 800V marque cependant une avancée notable, promettant des temps de recharge significativement réduits et posant les bases d’une logistique urbaine plus efficiente.

Si les prix de lancement restent sous voile, Luca de Meo soulève un point crucial : grâce à la réduction estimée jusqu’à 30 % du coût global d’exploitation, notamment via l’électricité moins onéreuse et une connectivité avancée, le modèle économique de Flexis pourrait, à terme, équivaloir à une gratuité relative face à des utilitaires thermiques et le coût élevé du carburant. L’hyper-connectivité envisagée vise à optimiser la gestion des flottes et à prolonger le cycle de vie du véhicule, promettant une révolution dans la gestion des coûts opérationnels.

A lire également :  Leurs vacances en voiture électrique ont tourné au fiasco : voici leurs témoignages

L’horizon 2026 : un calendrier ambitieux

Avec des premières livraisons prévues pour 2026, le projet Flexis se positionne comme un pari ambitieux sur l’avenir de la mobilité électrique dans le secteur utilitaire. La collaboration entre Renault, Volvo, et CMA CGM, enrichie potentiellement par l’arrivée de nouveaux partenaires, témoigne d’une volonté de partage et d’innovation qui pourrait bien redessiner le paysage des utilitaires électriques.

L’engagement de Renault pour l’économie locale est palpable avec la décision de produire les modèles Flexis dans son usine de Sandouville, en France. Ce choix stratégique n’est pas seulement un gage de qualité et de savoir-faire ; il est aussi synonyme d’une création significative d’emplois, avec 550 postes annoncés, renforçant l’impact positif de Flexis sur le tissu économique et industriel français.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires