Actu voiture électrique

Hyundai secoue le marché avec deux nouvelles voitures électriques à prix mini

Philippe Moureau

Face à une concurrence accrue et des signaux mitigés concernant le marché des véhicules électriques, Hyundai adopte une stratégie audacieuse en Europe. Le géant automobile sud-coréen annonce le lancement de deux nouveaux modèles électriques qui promettent de dynamiser son offre sur le vieux continent. Ce plan d’action inclut une voiture à prix abordable, l’Inster, ainsi qu’une nouveauté dans la gamme IONIQ, qui continue de s’étoffer.

Hyundai Inster : démocratiser l’accès à l’électrique

L’Inster, le modèle à bas coût de Hyundai, est conçu sur la base de son homologue thermique, le CASPER, très populaire en Corée. Avec un prix de départ attendu sous les 25 000 euros, ce modèle compact cible un public à la recherche d’une option économique sans compromettre la qualité et la performance. Voici ce que Hyundai nous promet avec l’Inster :

  • Prix accessible : Moins de 25 000 euros, un tarif compétitif destiné à séduire un large spectre d’acheteurs.
  • Autonomie solide : Jusqu’à 355 kilomètres certifiés WLTP, idéal pour les trajets urbains et périurbains.
  • Design et fonctionnalités : Reprenant les codes esthétiques de son prédécesseur thermique, l’Inster n’en oublie pas pour autant d’innover avec des technologies adaptées à un usage électrique.
A lire également :  Les accidents en voiture, c'est bientôt du passé grâce à Tesla

Le modèle a été dévoilé pour la première fois lors d’une esquisse publiée la semaine dernière, avant sa présentation officielle prévue à l’événement de mobilité international de Busan ce mois-ci.

Le nouveau modèle IONIQ : augmenter l’offre avec sophistication

En plus de l’Inster, Hyundai continue de développer sa série IONIQ avec l’introduction d’un nouveau modèle prévu pour être révélé plus tard dans l’année. Bien que moins d’informations aient été divulguées sur ce nouveau membre de la famille IONIQ, on peut s’attendre à ce qu’il partage certaines caractéristiques avec ses prédécesseurs tels que l’IONIQ 5 et 6 :

  • Plateforme E-GMP : Offrant une autonomie supérieure à 500 kilomètres et un temps de recharge rapide en moins de 20 minutes.
  • Innovations technologiques : Hyundai met l’accent sur la connectivité et les aides à la conduite avancées, assurant ainsi non seulement confort mais également sécurité.
  • Prix attractif : Tout en se positionnant dans un segment un peu plus élevé que l’Inster, le nouveau IONIQ se veut accessible pour séduire les consommateurs intéressés par une expérience électrique premium.

Ces deux modèles devraient contribuer significativement à l’objectif de Hyundai d’atteindre une part de plus de 20 % sur le marché des véhicules électriques en Europe dès l’année prochaine.

Stratégie de Hyundai face aux défis du marché européen

Malgré la suppression des subventions en Allemagne et une baisse générale des ventes de véhicules électriques, Hyundai ne montre pas de signes de ralentissement. La fin des incitations fiscales en Allemagne a été critiquée par le chef de Hyundai Europe, Michael Cole, qui y voit un mauvais signal pour le soutien aux technologies propres. Cependant, il reste optimiste quant à la capacité de l’entreprise à maintenir son élan grâce à ces nouvelles introductions.

A lire également :  Les batteries des voitures électriques Tesla se dégradent très rapidement selon cette étude

En parallèle, Hyundai prépare le terrain aux États-Unis avec l’inauguration de sa première usine de production de véhicules électriques et de batteries en Géorgie. Cette installation devrait débuter par la production du nouveau modèle IONIQ 5 2025, soulignant l’importance du marché nord-américain en plus de l’européen pour la stratégie électrique mondiale de Hyundai.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires