Actu voiture électrique

Ils regrettent d’être passés à la voiture électrique : voici leurs témoignages

Philippe Moureau

Avec l’essor des voitures électriques, de nombreux Français ont fait le choix de troquer leurs anciens modèles thermiques pour des véhicules plus modernes et écologiques. Pourtant, malgré les nombreux avantages financiers et pratiques de cette transition, certains se trouvent confrontés à des “problèmes” inattendus. Voici trois témoignages de personnes qui, en apparence du moins, semblent regretter leur choix.

Le couple débordé

Isabelle et Marc, parents de trois enfants, ont récemment échangé leurs deux voitures en LOA contre deux modèles électriques de la marque Tesla, également en LOA pour un tarif de location identique, et font face à des économies substantielles chaque mois.

Ah, quelle regrettable erreur nous avons faite, mon mari et moi, en échangeant nos deux vieilles voitures diesel contre ces modèles électriques flambant neufs ! Imaginez notre désarroi, nous, parents de trois enfants hyperactifs, lorsque nous avons réalisé à quel point nous économisions chaque mois. Avec lui, commercial toujours sur les routes, et moi, faisant 100 km par jour pour aller au travail, nous avons cru qu’économiser plusieurs centaines d’euros par mois serait une bénédiction.

Et bien non ! Voilà qu’avec ces économies, nous n’avons plus aucune excuse pour ne pas emmener nos enfants en vacances cet été. Finies les colonies de vacances où ils sont si bien, et nous, si tranquilles. Désormais, avec cet argent en trop, c’est Disneyland ou la Côte d’Azur, et adieu les longues soirées de repos chez nous. Quelle ironie du sort !

Isabelle et Marc

L’infirmière désœuvrée

Sophie, infirmière libérale parcourant en moyenne 200 km par jour, a récemment acheté une e-208 électrique, simplifiant considérablement sa routine quotidienne.

Je suis infirmière libérale, parcourant en moyenne 200 km par jour pour mes visites à domicile. L’année dernière, j’ai cédé à la tentation de la modernité et acheté une Peugeot 208 électrique à crédit. Quelle erreur ! Avant, je devais aussi bien faire attention à la fin du mois à avoir assez sur le compte pour refaire le plein, sachant que le budget carburant dépassait 600 € chaque mois, mais surtout faire un détour à la station-service la moins chère du coin après ma journée de travail, à l’heure de pointe, pour faire des économies d’essence.

Maintenant, je rentre chez moi, je branche simplement ma voiture et j’ai des soirées entières devant moi. Plus besoin de perdre du temps à chercher une pompe à essence abordable et à attendre que la queue avance. Mais du coup, je m’ennuie terriblement. Au lieu de profiter de mon temps libre, j’ai désormais mon propre compte Netflix que je ne partage pas et je binge-watch des séries à un rythme effréné. C’est vraiment trop de tranquillité, ça n’a plus de sens !

Sophie

Le jeune marseillais sociable

Karim, jeune Marseillais qui vient de passer son permis, a opté pour une Renault Twingo E-Tech en leasing social, remplaçant sa vieille Opel Corsa diesel.

Quel coup de malchance, vraiment ! En tant que jeune Marseillais ayant enfin passé mon permis, je me suis offert, grâce au leasing social, une Twingo électrique pour 79 € par mois. Adieu, ma vieille Opel Corsa diesel de 2002 ! Maintenant, je recharge tous les jours au boulot, sur le parking avec bornes de recharge.

Le problème ? Avec les économies de carburant que je fais, je ne suis plus à sec à la fin du mois et je n’ai plus d’excuses pour refuser les sorties au bar avec mes amis. Me voilà obligé de payer mes tournées de Paix Dieu au Shamrock. À croire que cette économie me coûte plus cher en bières ! Une vraie galère, ce confort électrique.

Karim

Le français et l’art de râler

Ces témoignages montrent avec une pointe d’humour que, voiture électrique ou pas, le Français trouvera toujours le moyen de se plaindre.

A lire également :  La guerre des prix des voitures électriques fait rage en Chine et c'est une très bonne nouvelle

Pourtant, derrière ces plaintes satiriques se cachent de réels avantages. Isabelle et Marc économisent suffisamment pour offrir des vacances en famille, permettant des moments de qualité avec leurs enfants. Sophie, avec sa e-208, en plus des économies, gagne un temps précieux chaque soir, lui offrant une vie quotidienne moins stressante. Quant à Karim, il profite de coûts de transport réduits, augmentant ainsi sa vie sociale et renforçant ses amitiés.

En somme, malgré les habitudes de râleur, les voitures électriques apportent des améliorations significatives à leur vie quotidienne. Et vous, qu’a-t-elle changé à votre quotidien ?

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

63 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires