Actu voiture électrique

La nouvelle Tesla Model 3 explose les records d’aérodynamisme

Alexandra Dujonc

Voici pourquoi le tout nouveau modèle 2024 de la Tesla Model 3 fait tourner toutes les têtes. Oubliez les améliorations cosmétiques, cette voiture électrique est prête à battre de sérieux records. Et non, nous ne parlons pas seulement d’esthétique !

La plus aérodynamique de tous les Tesla

Oui, vous avez bien lu. Le nouveau modèle 2024 de la Tesla Model 3 est annoncé comme étant la Tesla la plus aérodynamique jamais construite avec un coefficient de traînée de 0,219. Incroyable, non ? Et pourtant, les puristes vous diront que le Model S a un coefficient encore plus bas, à 0,208. Alors, quel est le véritable exploit ici ? Selon les informations officielles, il s’agirait du “plus faible traînée absolue de tous les Tesla”. Qu’est-ce que cela signifie ? On attend toujours que Tesla éclaircisse cette zone d’ombre, mais une chose est sûre : l’aérodynamisme est au cœur de ce nouveau bijou.

Pour contextualiser, la voiture de production la plus aérodynamique à l’heure actuelle est la Lucid Air avec un coefficient de traînée de 0,197. Alors, même si Tesla n’a pas encore battu ce record, ils sont très, très proches.

A lire également :  Ils regrettent d'être passés à la voiture électrique : voici leurs témoignages

5% de mieux que l’ancien modèle : quel impact sur l’efficacité ?

Imaginez augmenter l’efficacité énergétique d’une voiture déjà leader sur le marché. Eh bien, c’est ce que Tesla a fait ! Le nouveau modèle affiche une amélioration de près de 5% du coefficient de traînée par rapport à son prédécesseur, ce qui se traduit par une augmentation de l’efficacité globale de 8%. Et vous savez ce que cela signifie, n’est-ce pas ? Une plus grande distance à parcourir avec une seule charge !

Parlez-moi de cette autonomie !

Bon, accrochez-vous bien. La nouvelle Tesla Model 3 peut maintenant couvrir jusqu’à 678 km en cycle WLTP pour le modèle Long Range. C’est une amélioration allant jusqu’à 12% par rapport aux précédentes versions ! Oui, vous avez bien lu. Pour le modèle RWD, la distance maximale est maintenant de 554 km. Bien que les normes EPA n’aient pas encore été publiées, ces chiffres sont déjà très impressionnants.

Et les détails techniques ? Je veux tout savoir !

Quand il s’agit d’améliorer l’aérodynamisme, chaque détail compte. Tesla a retravaillé le design de la partie avant pour qu’elle soit plus fluide. Adieu les feux antibrouillard, bonjour les surfaces plus lisses ! Mais ce n’est pas tout : le pare-chocs arrière a également été remanié et intègre maintenant un diffuseur d’air. Le tout est complété par deux nouveaux designs de roues pour optimiser la durée de vie de la batterie.

A lire également :  Pourquoi simuler une boîte de vitesses manuelle sur une voiture électrique est une idée de génie ?

Vous avez le choix entre les roues en alliage Photon de 18 pouces et les roues Nova de 19 pouces, cette dernière option vous coûtant un supplément de 1 700 euros en France.

Et qu’en est-il du confort de conduite ?

Préparez-vous à un trajet ultra-confortable ! En plus de l’efficacité et de la portée accrues, le confort est également à l’ordre du jour. Tesla annonce une réduction du bruit du vent et du bruit ambiant de 30%, et même si cela n’est pas uniquement dû à la nouvelle forme aérodynamique, son influence considérable ne peut être niée.

La Tesla Model 3 version 2024 n’est pas juste une voiture électrique remaquillée. Avec des améliorations significatives en termes d’aérodynamisme, d’efficacité et de confort, elle est prête à redéfinir les standards de l’industrie. Alors, êtes-vous prêt·e·s à prendre le volant de cette merveille d’ingénierie ?

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires