Recharge voiture électrique

La prise P17 pour recharger sa voiture électrique

Alexandra Dujonc

Les prises P17, aussi appelées CEI60309 dans leur norme internationale, sont très répandues et sont connues pour être pratiques, résistantes et peu onéreuses.

Elles sont soit bleues pour le courant monophasé ou rouges pour le courant triphasé et comportent de nombreux avantages : un prix réduit, une grande puissance et une robustesse à toute épreuve (ou presque). Il est possible de les trouver dans les campings, en ville sur certaines places ou encore dans les zones industrielles et elles peuvent même être étanches et résistantes aux chocs (IK08) pour un prix inférieur à 10 euros.

Peut-elle servir à recharger une voiture électrique ?

On va répondre simplement : oui, on peut s’en servir pour recharger une voiture électrique. Mais nous allons voir que ce n’est pas si simple….

Il est assez tentant de se servir des prises P17 pour recharger sa voiture électrique. D’un point de vue strictement technique, ces prises sont compatibles et il est très facile de trouver un adaptateur pour la rendre compatible avec un câble de chargement d’origine. De plus, cette méthode permet une recharge plus rapide et l’installation d’un tel dispositif est bien moins coûteux qu’une wallbox (l’installation wallbox coûte en moyenne entre 1 200 et 1 500 euros).

A lire également :  Voitures électriques vs thermiques : la réalité surprenante derrière des chiffres inédits

Pourquoi ce n’est pas si simple ?

L’installation de prises P17 peut être très dangereuse, car ce type de prise ne possède pas d’obturateur. Cela peut s’avérer encore plus risqué en présence d’enfants qui pourraient par mégarde insérer des objets à l’intérieur.

De plus, la norme NFC 15-100 en vigueur interdit l’utilisation de prises P17 dans les espaces résidentiels pour recharger des véhicules électriques. Dans le cas d’un sinistre, la responsabilité pourrait être engagée et le remboursement par l’assureur pourrait être refusé. Cette interdiction concerne non seulement les prises P17, mais aussi tous les dispositifs dépourvus d’obturateur, par exemple les wallbox avec un câble attaché.

Les moyens de charge qui respectent les normes

Alors quelles sont les méthodes autorisées pour recharger sa voiture électrique chez soi ? La prise domestique classique, la prise renforcée et la wallbox équipée d’un connecteur T2S sont les seuls dispositifs admis pour cet usage. La loi (décret n°2017-26) vous oblige également à faire appel à un professionnel pour installer un dispositif de recharge dont la puissance excède 3,7 kW afin de bénéficier des aides ADVENIR et du crédit d’impôt.

Pour faire court, si les prises P17 sont très polyvalentes et à un petit prix et sont potentiellement un excellent moyen de charger sa voiture électrique à la maison, elles ne sont pas adaptées aux normes dédiées à la recharge d’une voiture électrique et sont donc interdites pour ce type d’usage qui font qu’aucune couverture d’assurance ne vous sera délivrée, sans être illégales pour autant. Il faut donc recourir à d’autres méthodes autorisées et qui sont conformes à la norme NFC 15-100 pour recharger sa voiture électrique en toute sécurité.

A lire également :  La voiture électrique contre l'essence : le verdict écologique est sans appel
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires