Actu voiture électrique

Ce constructeur chinois décide de faire comme Tesla : un pari risqué

François Zhang-Ming

Les technologies d’assistance à la conduite avancée (ADAS) et de conduite autonome figurent parmi les innovations les plus palpitantes du secteur automobile. Récemment, un changement notable s’est opéré avec XPeng Motors, un constructeur chinois de voitures électriques, qui semble amorcer un virage loin des capteurs LiDAR pour embrasser, à l’instar de Tesla, les systèmes basés exclusivement sur des caméras de vision pure. Ce choix n’est pas anodin et marque une étape cruciale dans l’approche technologique de l’entreprise.

Xpeng et le tournant technologique

Historiquement, XPeng a intégré le LiDAR dans ses modèles, alimentant son système de conduite autonome XNGP, un des plus performants sur le marché actuel. Toutefois, dès février 2024, des informations ont filtré sur l’intérêt croissant de XPeng pour une alternative technologique, orientée vers les capteurs de vision pure.

Cette évolution a été suivie de près par la mise sur le marché, en mai de la même année, d’un système d’exploitation nouvelle génération capable d’offrir une expérience de vision en 3D, détaillée, semblable aux capacités du LiDAR mais basée uniquement sur la vision.

A lire également :  Audi RS Q6 E-tron : arrivée imminente du SUV électrique sportif

Le modèle “F57” de XPeng, une innovation sans LiDAR

Alors que le monde anticipait quelle serait la prochaine étape de la firme chinoise en matière de véhicules électriques (BEV), des informations récentes ont révélé que XPeng prévoyait de lancer un nouveau modèle, codenamed “F57”. Ce modèle, attendu pour le dernier trimestre de 2024, représente une avancée majeure puisqu’il fonctionnera exclusivement à l’aide de caméras de vision pure, sans recourir au LiDAR. Cela signifie une transformation significative dans la manière dont les véhicules électriques de XPeng aborderont la conduite autonome.

La décision de XPeng de délaisser le LiDAR pour se tourner vers un système de vision pure n’est pas juste une question de suivre les pas de Tesla – bien que l’intérêt manifesté par He Xiaopeng, fondateur et PDG de XPeng, pour le système Tesla FSD lors d’une visite aux États-Unis en atteste. Il s’agit également d’une question d’efficacité et de coûts, les systèmes basés sur les caméras étant généralement moins chers à produire et potentiellement plus évolutifs à l’ère de l’intelligence artificielle.

Des implications profondes sur l’industrie automobile

L’évolution vers un système de vision pure pour la conduite autonome souligne un changement d’orientation technologique profond qui pourrait avoir des répercussions importantes sur l’industrie automobile mondiale. Les capteurs de vision pure, grâce à des avancées significatives en traitement d’image et en algorithmes d’apprentissage profond, commencent à offrir une alternative viable au LiDAR, appréciée pour sa précision dans le mappage de l’environnement.

A lire également :  La voiture électrique abordable de Kia aura droit à une version "sportive"

Cette transition peut également pousser d’autres fabricants de véhicules électriques à reconsidérer leurs propres systèmes technologiques, favorisant ainsi une compétition accrue sur les innovations en matière de sécurité et d’efficacité de conduite. Pour les consommateurs, cela pourrait se traduire par des options plus diversifiées et accessibles dans les années à venir, et potentiellement, des véhicules encore plus connectés et intuitifs.

Qu’en est-il de la fiabilité et de la sécurité ?

Une préoccupation majeure avec l’abandon du LiDAR serait la question de la fiabilité et de la sécurité des systèmes basés uniquement sur la vision. Le LiDAR offre une détection des distances et une résolution en 3D indépendantes des conditions d’éclairage, fournissant des mesures précises de l’environnement immédiat autour du véhicule. La vision pure, bien que progressant rapidement, doit encore prouver qu’elle peut égaler cette fiabilité dans toutes les conditions de conduite.

XPeng, en adoptant cette technologie, indique avoir développé des solutions sophistiquées de traitement d’images qui permettent de simuler, voire de surpasser, ce niveau de détail et de précision. La réussite de ce pari pourrait non seulement consolider la position de XPeng sur le marché, mais également inciter d’autres fabricants à accélérer leurs propres développements technologiques.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires