Actu voiture électrique

Découvrez la voiture électrique à 25000 € qui va changer la donne

Albert Lecoq

Préparez vous à l’arrivée imminente d’une nouvelle concurrente dans le marché européen des voitures électriques ! Le constructeur chinois BYD s’apprête à dévoiler sa citadine électrique Dolphin, qui viendra rivaliser avec les futures Renault 5 électrique et Volkswagen ID.2 à un prix défiant toute concurrence.

BYD, l’ascension fulgurante d’un géant chinois

Le groupe chinois BYD, premier fabricant de batteries automobiles, a connu une croissance explosive en quelques années seulement. Fort de sa puissance financière et technologique, il multiplie les lancements de modèles en Chine et prépare activement son expansion en Europe. Déjà trois modèles de la marque sont disponibles sur le marché européen : le petit crossover Atto 3, la grande berline routière Han et le SUV sept places Tang, tous électriques. Pour continuer sur cette lancée, BYD prévoit d’étoffer son réseau en France.

Une offre diversifiée pour conquérir l’Europe

Avec plus d’une quinzaine de modèles disponibles sur son marché local, BYD mise sur une offre diversifiée pour séduire les consommateurs européens. La marque a créé différentes familles de modèles, comme les animaux marins (Seal, Dolphin, Seagull), les dynasties chinoises (Tang, Han, Yuan, Song) et les navires de guerre (Destroyer, Frigate). Outre BYD, le groupe a également lancé la marque premium Denza, dont l’arrivée en Europe a été confirmée, et YangWang, sa marque ultra haut de gamme.

A lire également :  Voiture électrique : Face à la concurrence chinoise, Ford s'associe à... la Chine

La Dolphin, une citadine électrique très attendue

La BYD Dolphin s’apprête à faire des vagues sur le marché européen des véhicules électriques. Positionnée sur le segment B, cette future rivale des Renault 5 électrique et Volkswagen ID.2 sera basée sur la plateforme électrique du crossover Atto 3 en récupérant moteur et batterie. Plus longue que la version chinoise, elle mesurera 4,29 mètres (+19 cm), ce qui lui permettra de concurrencer les modèles du segment supérieur. Elle sera également plus puissante chez nous au niveau de la motorisation avec 150 kW (204 ch). La Dolphin sera proposée avec deux niveaux de batterie adapté à la demande de la clientèle européenne : 45 kWh ou 60 kWh, avec une autonomie revendiquée de 427 kilomètres pour cette dernière.

Un prix imbattable pour conquérir le marché

Le véritable atout de la BYD Dolphin réside dans son prix, qui la positionnera comme une des voitures électriques la moins chère d’Europe. En effet, elle sera proposée à un tarif inférieur à 30 000 € soit 25 000 € bonus écologique déduit en France tandis que les versions les plus haut de gamme ne dépasseront pas les 38 000 € hors bonus. Les consommateurs européens pourront découvrir cette citadine électrique révolutionnaire dès la fin de l’année 2023.
Alors, êtes-vous prêt à succomber au charme de la BYD Dolphin et à rouler en voiture électrique à moindre coût ?

A lire également :  Les voitures électriques les plus sûres du monde sont chinoises selon cette étude inédite
Réagissez à l'article

Les commentaires sont fermés.