Actu voiture électrique

Le coup de maître de Volkswagen qui signe la fin de la voiture à essence

Albert Lecoq

Une avancée technologique pourrait bien changer la donne pour les conducteurs de voitures électriques en quête d’autonomie et de durabilité. La compagnie américaine 24M, détenue en grande partie par Volkswagen, a récemment levé le voile sur une innovation majeure dans le domaine des batteries Lithium-Métal, promettant une révolution pour les futurs modèles électriques de la marque allemande.

Une batterie aux performances inégalées

La quête d’une batterie offrant à la fois une longévité exceptionnelle et une autonomie record semble toucher à son but. 24M propose une solution audacieuse avec son électrolyte liquide innovant, ouvrant la voie à des véhicules capables de parcourir jusqu’à 1 600 km sur une seule charge, et ce, avec une durée de vie surpassant les 800 000 km. Cette prouesse, annoncée dans leur communiqué de presse, semble presque trop belle pour être vraie.

L’un des talons d’Achille des batteries actuelles réside dans la formation de dendrites, ces structures métalliques susceptibles de provoquer des courts-circuits. La technologie de 24M, grâce à son électrolyte solide baptisé Eternalyte qui viendra remplacer à terme l’électrolyte liquide actuelle, promet d’éradiquer ce problème, assurant ainsi une fiabilité et une durabilité sans précédent avec cette technologie encore difficile à maitriser.

A lire également :  Elon Musk confirme que le Roadster de Tesla arrive l’année prochaine et qu'il va voler

Imaginez : après 500 cycles de charge, la perte de capacité se limite à seulement 17 %. Pour un véhicule affichant une autonomie initiale de 500 km, cela signifie une usure minimale même après 250 000 km parcourus.

Une technologie au service de l’autonomie

Le secret de cette prouesse réside dans l’intégration des électrodes directement au sein du pack batterie, une innovation augmentant significativement la densité énergétique. Grâce à cette avancée, 24M se permet d’affirmer que ses batteries pourront offrir une autonomie de 1 600 km par charge, promettant ainsi une révolution pour les futurs modèles de véhicules électriques.

La vitesse de recharge reste cependant un défi, les batteries de 24M étant pour l’instant limitées à une puissance de charge et de décharge relativement faible. Cela signifie qu’une batterie de 50 kWh ne peut se charger à une vitesse supérieure à 50 kW. Toutefois, les résultats préliminaires suggèrent des avancées prometteuses, avec la possibilité de charger beaucoup plus rapidement sur 3 000 cycles, sans risque de court-circuit ou d’augmentation significative de la résistance interne, marquant un pas en avant vers la stabilité et la sécurité.

L’avenir électrique de Volkswagen

Volkswagen, détenant 25 % des parts de 24M, se positionne ainsi à l’avant-garde de l’innovation dans le secteur des batteries pour véhicules électriques. Ce partenariat stratégique annonce l’intégration future de ces technologies de pointe dans la gamme électrique du géant automobile, promettant des améliorations significatives en termes d’autonomie et de durabilité pour les consommateurs.

A lire également :  Le nouveau Kia EV6 arrive avec un nouveau style et plus d'autonomie

Ce voyage vers l’innovation ne fait que commencer. Si 24M reste discret sur le calendrier de production et ne devrait probablement pas arriver sur le marché avant 2028, l’engagement de Volkswagen dans le développement de solutions de batteries avancées est indéniable. Entre les investissements dans la technologie des batteries solides avec QuantumScape, les partenariats stratégiques avec des acteurs tels que Bolloré et JAC pour le développement de batteries au sodium, Volkswagen dessine les contours d’un avenir où les véhicules électriques ne seront plus limités par leur autonomie ou leur durée de vie.

Source : Communiqué de presse 24M

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

54 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires