Recharge voiture électrique

Doit-on payer le stationnement sur les places de recharge de voitures électriques ?

Alexandra Dujonc

Alors que le nombre de véhicules électriques augmente en ville comme en campagne, la question du stationnement lors de la recharge devient cruciale. Faut-il ouvrir son portefeuille dès que l’on branche sa voiture ? Nous plongeons aujourd’hui dans les subtiles règlementations qui encadrent ces espaces dédiés.

Stationnement aux bornes de recharge : gratuit ou payant ?

D’emblée, il convient de préciser que les places de stationnement équipées de bornes de recharge pour véhicules électriques diffèrent des places ordinaires. Ces dernières sont pensées pour une utilisation stricte pendant le temps de recharge. Effectivement, selon l’article R. 417-10 du code de la route, le stationnement peut être considéré comme “gênant” si le véhicule y reste au-delà du nécessaire, ou bien si un véhicule thermique y est garé. Cela inclut une amende pour les contrevenants.

Cependant, la gratuité de ce type de stationnement reste aléatoire et dépend grandement des politiques locales. Par exemple, à Bourg-en-Bresse, même si le véhicule est en charge, le stationnement reste payant suivant les règles habituelles de stationnement de la zone. Cette mesure cherche surtout à éviter le phénomène des “voitures ventouses” qui, en stationnant longuement, bloquent l’accès aux bornes pour d’autres utilisateurs.

A lire également :  Honda annonce la fin des motos à essence : à quoi faut-il s'attendre ?

Conditions de gratuité variable

Dans certains cas, le stationnement peut être gratuit mais limité à quelques heures. Cette politique vise à favoriser la rotation des véhicules et l’accès équitable aux bornes de recharge. Parfois, la gratuité n’est offerte que sous certaines conditions, comme le montrent les exemples des parkings de certains centres commerciaux ou hôtels où les bornes de recharge peuvent être gratuits pour les clients uniquement.

Par ailleurs, il est également notable que certaines infrastructures offrent des conditions avantageuses aux détenteurs de cartes de fidélité ou selon le type de service acheté au sein de l’établissement. Cela part d’une stratégie de fidélisation client mais également d’un engagement pour promouvoir la mobilité durable.

Une transparence nécessaire pour les usagers

Une exigence de transparence quant aux coûts de recharge demeure cruciale. En effet, le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne ont statué que les exploitants de stations de recharge peuvent imposer des frais supplémentaires pour prévenir le blocage des bornes par des utilisateurs. Toutefois, il reste impératif que ces informations soient clairement communiquées avant le début de la recharge.

Cette disposition entend garantir que chaque utilisateur soit bien informé des potentiels coûts et restrictions avant de commencer à recharger. Il évite ainsi des surprises désagréables et favorise une utilisation plus respectueuse et efficace des ressources disponibles.

A lire également :  Jeep prépare un nouveau modèle 100% électrique inspiré du Wrangler

Parfois oui, parfois non

En résumé, le stationnement sur des bornes de recharge pour véhicules électriques peut être payant, gratuit, ou conditionné selon la politique locale ou de l’établissement. Il est essentiel que les utilisateurs de véhicules électriques vérifient les conditions spécifiques liées à chaque borne avant de s’y engager. Alors, lors de votre prochaine charge, assurez-vous de connaître les règles… et bonne route vers une mobilité plus verte !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires