Les bornes de recharge électriques, nouvelles victimes de la vague de froid

ParAlbert Lecoq 11 janvier 2024 à 16h41

En tant qu’amateurs de voitures électriques, l’hiver nous réserve des défis spécifiques, surtout en matière de recharge. Alors que les basses températures affectent déjà la performance des batteries, un autre enjeu crucial se profile : la capacité des bornes de recharge pendant les vagues de froid.

La double peine du froid

Le froid impacte non seulement les batteries des voitures électriques, mais aussi les bornes de recharge. Les températures glaciales réduisent l’efficacité des batteries, ralentissant ainsi la vitesse de charge. Parallèlement, les bornes de recharge extérieures, exposées au froid, perdent également en puissance.

Ce phénomène, souvent méconnu, crée une situation où ni la borne ni la batterie du véhicule ne fonctionnent à leur capacité optimale, prolongeant ainsi le temps de recharge.

RTE et les restrictions de recharge en cas de grand froid

RTE, le gestionnaire du réseau électrique en France, avait mis en lumière un autre aspect préoccupant en période hivernale l’année précédente. En effet dans son étude pour l’hiver 2022/2023, RTE a soulèvé la possibilité de restreindre l’accès aux bornes de recharge lors de pics de froid. Cette mesure, bien que non imposée, aurait été une réponse à la forte demande énergétique et aux tensions potentielles sur le réseau électrique. Ceci n’a pas eu lieu de manière générale, et l’hiver 2023/2024 ne devrait en toute logique pas poser de problème sauf imprévu.

En cas de jours « Ecowatt rouge », des périodes de forte consommation, les propriétaires de véhicules électriques pourraient être incités à décaler leurs sessions de charge, notamment en évitant les créneaux horaires de 8h à 13h et de 18h à 20h. Cette adaptation permettrait de réduire la pression sur le réseau électrique, essentielle pour maintenir l’équilibre entre l’offre et la demande en énergie.

Conseils pratiques

Pour les propriétaires de voitures électriques, plusieurs astuces peuvent aider à naviguer cette période hivernale délicate :

  • Recharger à domicile : Privilégier la recharge nocturne à domicile, période où la demande en énergie est plus basse.
  • Utiliser des applications de préconditionnement : Chauffer la batterie avant de partir peut réduire la consommation d’énergie pour le chauffage et améliorer l’efficacité de la recharge.
  • Planifier ses déplacements : En jours d’alerte Ecowatt, adapter ses habitudes de recharge peut contribuer à une meilleure gestion du réseau électrique.

L’avenir des voitures électriques et des réseaux électriques en hiver

Les défis de l’hiver pour les voitures électriques et les réseaux électriques ne sont pas insurmontables. Avec la coopération des utilisateurs, des avancées technologiques dans la conception des batteries et des bornes de recharge, et une gestion intelligente du réseau électrique, ces véhicules peuvent continuer à être une alternative durable et efficace, même dans des conditions météorologiques extrêmes.

Bien que l’hiver présente des défis spécifiques pour les voitures électriques, une approche proactive et informée peut minimiser ces inconvénients. La collaboration entre les conducteurs, les fournisseurs d’énergie et les fabricants de véhicules est clé pour assurer une transition fluide et durable vers la mobilité électrique, quelle que soit la saison.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter