Achat d'un véhicule électrique

L’indemnité kilométrique pour une voiture électrique en 2023

Philippe Moureau

Mise à jour du 07/04/2023 – Le barème 2023 officiel vient d’être publié, les calculs ont été mis à jour

L’indemnité kilométrique pour une voiture électrique est une mesure mise en place pour encourager les propriétaires de véhicules à privilégier l’utilisation de véhicules électriques. Elle leur permet de bénéficier d’un remboursement de leurs frais de déplacement plus élevé qu’avec une voiture thermique. Cet article vous explique le fonctionnement de cette mesure et le barème qui en résulte pour 2023 afin de faire correctement vos future déclaration d’imposition.

Qu’est-ce que l’indemnité kilométrique ?

La mesure de l’indemnité kilométrique d’une voiture électrique a été mise en place par le gouvernement français afin d’encourager les propriétaires de véhicules à choisir des véhicules électriques. En effet, l’utilisation de ces véhicules électriques en France peut contribuer à réduire les émissions de CO2 et à améliorer la qualité de l’air.

Pour bénéficier de cette indemnité, vous devez simplement posséder une véhicule électrique et déclarer sa puissance fiscale puis fournir des informations sur vos déplacements, notamment le nombre de kilomètres parcourus à l’année dans le cadre de votre travail.

Cela permet d’opter pour la déclaration des frais réels dans le cadre de votre imposition au lieu de l’abattement forfaitaire de 10% et ainsi potentiellement profiter d’une réduction d’impôts.

A lire également :  MG solde son SUV électrique : puissance et autonomie dès 26 990 € avec le ZS EV

Le montant de l’indemnité kilométrique 2023

Une fois que vous avez fourni les informations nécessaires, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation de vos frais de déplacement.

Le barème pour les voitures thermiques 2023 vient d’être publié, celui ci est donc relevé de 5,4% par rapport à l’année 2022 avec une hausse de l’indemnisation qui suit l’augmentation du coût de la vie et de l’inflation.

Puissance administrative (en CV)Distance (d) jusqu’à 5 000 kmDistance (d) de 5 001 km à 20 000 kmDistance (d) au-delà de 20 000 km
3 CV et moinsd x 0,529(d x 0,316) + 1065d x 0,370
4 CVd x 0,606(d x 0,340) + 1 330d x 0,407
5 CVd x 0,636(d x 0,357) + 1 395d x 0,427
6 CVd x 0,665(d x 0,374) + 1 457d x 0,447
7 CV et plusd x 0,697(d x 0,394) + 1 515d x 0,470
Barème 2023 de l’indemnité kilométrique des véhicules thermiques

Le barème de l’indemnité kilométrique d’une voiture électrique est en réalité basé sur celui des voitures thermiques mais majoré de 20%.

Prenons un cas concret. Vous avez parcouru 10 500 km dans l’année dans le cadre de votre travail, ce qui correspond à environ 60 km par jour en fonction du nombre de jours travaillés déduit de quelques jours de télétravail.

Vous avez une Peugeot 208 essence de 6 CV fiscaux. Nous calculons donc sur la base de (d x 0,374) + 1 457 ce qui nous fait (10500 x 0.374) + 1457, soit 5 384 € d’indemnité.

A lire également :  Tesla brade sa Model 3 jusqu'à la fin du mois : dernière chance pour l'affaire de l'année

Vous avez une Peugeot e-208 dont la puissance fiscale est de 4 CV. Nous calculons donc sur la base de (d x 0,340) + 1 330 ce qui nous fait (10500 x 0.340) + 1330, soit 4 900 € que nous majorons de 20% en multipliant par 1.2 : l’indemnité est de 5 880 €, ce qui est supérieur au véhicule thermique même si la puissance fiscale est inférieure.

Vous pouvez vous servir de l’outil de calcul des frais kilométriques du gouvernement afin de réaliser plus facilement ces opérations.

L’indemnité kilométrique pour une voiture électrique est une mesure importante mise en place par le gouvernement français pour encourager les propriétaires de véhicules à choisir des véhicules électriques. Elle leur permet de bénéficier d’une indemnisation de leurs frais de déplacement plus élevé qu’un véhicule thermique, selon le barème défini ci-dessus.

Réagissez à l'article

Les commentaires sont fermés.