Actu voiture électrique

Mini Cooper électrique 2024 : bien meilleure et bien moins chère !

Philippe Moureau

Alors que tout le monde s’attendait à une hausse des prix avec les nouvelles spécifications annoncées, c’est tout le contraire qui se produit. Bien que l’autonomie ait nettement progressé tout comme les performances et la modernité de l’intérieur, le prix de base a subi une baisse significative.

La Mini Cooper SE débarque en trombe !

Après moult rumeurs et une anticipation croissante, BMW, le géant derrière la marque britannique Mini Cooper, nous présente enfin sa dernière merveille électrique. Attendue pour sa première apparition publique à IAA 2023 à Munich le 5 septembre, cette nouvelle génération porte fièrement le nom de Mini Cooper et se décline en deux modèles : Mini Cooper E et Mini Cooper SE.

Avec un moteur électrique avant générant 184 chevaux pour la version de base, attendez-vous à des démarrages à couper le souffle. Et pour ceux en quête de plus de puissance, le modèle Cooper SE ne vous décevra pas, affichant une puissance de 218 chevaux. Ces deux versions promettent de belles sensations, avec une accélération allant jusqu’à 100 km/h en seulement 6,7 secondes pour la SE.

Une autonomie enfin à la hauteur

L’autonomie est souvent un sujet de préoccupation pour les véhicules électriques, mais rassurez-vous ! La Mini Cooper E peut parcourir jusqu’à 305 km grâce à sa batterie de 40,7 kWh, tandis que la Mini Cooper SE étend cette distance à 402 km avec une batterie légèrement plus grande.

A lire également :  Honda rend la voiture électrique accessible à tous en bradant son nouveau SUV

C’est donc bien plus d’autonomie que la génération précédente tout en ne suivant pas le mouvement d’inflation que tant d’autres constructeurs exploitent. Chapeau !

Reconnaissable entre mille avec ses phares circulaires, la Mini Cooper 2024 adopte une technologie LED pour un look encore plus séduisant. Et pour ne rien gâcher, le design intérieur se veut épuré et minimaliste, avec un écran central rond de 9,44 pouces qui fonctionne sous le nouveau Mini Operating System 9, développé en interne par le groupe BMW.

C’est une fusion parfaite entre le charme rétro et la technologie contemporaine.

Point sur les prix

Mais le véritable sujet de surprise reste le coût de cette nouvelle génération. La nouvelle Mini électrique est proposée à partir de 34.000 € pour la version à 305 km d’autonomie, soit une réduction notable par rapport à l’ancienne version qui débutait à 37.400 €.

Pour la version avec plus de 400 km d’autonomie et 218 chevaux, le prix de départ est de 38 000 € soit 33 000 € bonus écologique déduit.

Bien que les prix puissent augmenter selon les finitions choisies, comme la version haut de gamme JCW culminant à 46.230 €, la tendance générale est à la baisse, tout en offrant davantage d’autonomie et des équipements supérieurs.

A lire également :  Tesla change de cap : à quoi va ressembler la prochaine génération ?

Cerise sur le gâteau : tous les modèles sont éligibles au bonus écologique. C’est une nouvelle qui ravira sans aucun doute les amateurs de la marque, qui peuvent désormais allier luxe, performance et économie.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires