Actu voiture électrique

Nouvelle Renault 4 électrique : Prêt à craquer pour la nostalgie ?

Philippe Moureau

Le retour de la légendaire 4L en électrique est bientôt prévue dans la gamme des voitures électriques Renault ! Découvrez toutes les informations sur ce futur modèle qui débarquera sur nos routes en 2025.

Une surprise dans la gamme Renault : la 4L plus grande que la R5 !

La première surprise est là : la nouvelle Renault 4 sera plus grande que la R5 ! En fait, la 4 sera le SUV électrique dérivé de la 5, un peu comme le Captur pour la Clio. Ce nouveau baroudeur urbain se justifie par la polyvalence de la 4L originelle, à l’aise en ville et à la campagne. La longueur devrait être d’environ 4,10 mètres, tandis que la future R5 sera un peu en dessous des 4 mètres.

Un look moderne inspiré du concept 4ever Trophy

Le design de la future Renault 4 est en grande partie inspiré du concept 4ever Trophy, dévoilé au Mondial de l’Automobile en octobre 2022. La version de série devrait être proche du prototype, conservant la silhouette générale de la 4L historique avec un capot plat, une troisième vitre latérale en trapèze, et des ailes avant enveloppant les roues. La face avant réinterprète la calandre horizontale avec des phares arrondis et des feux arrière en gélule. L’intérieur reste encore un mystère.

A lire également :  La voiture électrique à 25 000 euros qui fait le plein en 3 minutes arrive en Europe

Moteur et autonomie : la 4L électrique suivra la R5

La Renault 4 électrique partagera sa base avec la R5, utilisant la plate-forme CMF-BEV adaptée pour la motorisation électrique. Renault développe un nouveau moteur électrique de 100 kW (136 ch) et une déclinaison moins puissante est également en préparation. L’objectif est d’atteindre une autonomie de 400 km pour les versions haut de gamme.

Prix : la 4L électrique ne sera pas une entrée de gamme

Contrairement à ce que certains pourraient penser, la 4L électrique ne sera pas une entrée de gamme. Son prix sera légèrement supérieur à celui de la R5, avec un tarif avoisinant les 30 000 €. Renault souhaite rendre la voiture électrique plus accessible, mais les prix des matériaux, de l’énergie et du transport compliquent la tâche.

30 000€ pour un SUV électrique : est-ce vraiment justifié ?

Si vous trouvez que 30 000€ est un prix exorbitant pour une Renault 4, vous n’êtes pas seul. À ce tarif, il n’y a pas si longtemps, on pouvait s’offrir une voiture premium neuve ! Le passage à l’électrique fait gonfler la note, même si les voitures thermiques voient aussi leurs prix augmenter.

Comparons la Renault 4 électrique à d’autres modèles du marché. En 2023, le Renault Captur est vendu à partir de 25 550€. En 2025, on peut s’attendre à ce que ce prix atteigne 27 000€ voire 28 000€. La Dacia Spring de base est proposée à 20 800€, tandis que la Renault 5 électrique devrait être affichée à partir de 25 000€. Ainsi, 30 000€ pour un SUV électrique semble finalement assez compétitif.

A lire également :  Maserati Grecale Folgore : Quand les italiens se mettent à la voiture électrique, ils ne font pas semblant

Concurrence et date de commercialisation

La Renault 4 électrique ciblera principalement le Jeep Avenger électrique et le futur SUV urbain électrique de Fiat. Citroën prévoit également de lancer une version électrique du nouveau C3 Aircross en 2024. La commercialisation de la Renault 4 électrique est prévue pour 2025, avec une présentation possible fin 2024 lors du Mondial de l’Automobile.

Prêt à craquer pour la Renault 4 électrique ?

Maintenant que vous connaissez tous les détails de cette nouvelle Renault 4, êtes-vous prêt à débourser 30 000€ pour l’acquérir ? Au-delà de son appellation, ce nouveau SUV électrique de segment B promet un rapport prix-prestations convaincant et le fameux label Made in France.

Il est indéniable que la Renault 4 électrique va changer d’image et séduire un nouveau public. Alors, si vous êtes nostalgique de l’ancienne 4L et prêt à embrasser la technologie de pointe, n’hésitez plus et laissez-vous tenter par cette nouvelle icône électrique !

Réagissez à l'article

Les commentaires sont fermés.