Actu voiture électrique

Chez Peugeot, la voiture électrique est moins chère que l’hybride : la preuve avec le 3008

Philippe Moureau

Le marché automobile évolue rapidement et Peugeot n’est pas en reste avec le lancement de sa troisième génération du 3008. Ce modèle, très prisé, se décline désormais en une version hybride rechargeable ainsi qu’en une variante 100 % électrique. Alors, quelles sont les caractéristiques de ces deux options et quelles implications financières peuvent-elles avoir pour vous ?

Focus sur la version hybride rechargeable du Peugeot 3008

La nouvelle motorisation hybride rechargeable du nouveau Peugeot 3008 délivre une puissance combinée de 195 ch grâce à l’association d’un moteur essence de 150 ch et d’un moteur électrique de 125 ch. Intégrant une boîte automatique à double embrayage de 7 rapports, ce modèle promet une conduite à la fois douce et réactive.

Équipé d’une batterie de 21 kWh, le 3008 hybride propose une autonomie électrique en cycle mixte pouvant atteindre jusqu’à 87 km. Cette capacité lui permet de couvrir confortablement les besoins quotidiens de nombreux utilisateurs sans émission de CO2. La recharge complète de la batterie se fait en moins de trois heures avec un chargeur standard de 7,4 kW, un argument poids pour ceux cherchant à allier flexibilité et respect de l’environnement.

A lire également :  La voiture électrique idéale ne va pas plaire à tout le monde

Côté performance écologique, l’hybride rechargeable excelle avec une consommation minimale de 0,9 l/100 km et des émissions de CO2 réduites à 19 g/km, offrant ainsi un bilan très favorable pour les conducteurs soucieux de réduire leur empreinte écologique.

Ce modèle est affiché dans le configurateur au prix de 42 990 € en version Allure, soit 2 000 € de plus que la même finition dans la variante 100% électrique qui débute à 40 990 € une fois le bonus écologique de 4 000 € déduit.

L’écart se creuse en finition GT ou la version hybride rechargeable culmine à 47 490 € contre 42 990 € pour la variante 100% électrique (46 990 € – 4 000 € de bonus écologique).

La version 100 % électrique du Peugeot 3008 : une révolution ?

Inaugurant la première version totalement électrique du 3008, Peugeot semble avoir mis le paquet pour séduire. Avec un prix de base légèrement inférieur à celui de l’hybride après déduction des incitations fiscales (bonus écologique de 4 000 €), cette variante se veut non seulement économiquement attrayante mais également puissante dans ses arguments.

Elle propose des équipements de série généreux tels que l’accès et le démarrage sans clé, une caméra de recul, des jantes en alliage de 19 pouces et un double écran de 10 pouces pour le Peugeot i-Cockpit, augmentant ainsi son attrait pour le grand public et les technophiles. La version GT, un peu plus chère, rajoute encore une série d’améliorations remarquables incluant les phares Pixel LED, un hayon motorisé, ainsi qu’un spectaculaire i-Cockpit panoramique avec écran incurvé de 21 pouces.

A lire également :  Des voitures électriques Hyundai et Kia volées en quelques secondes : un nouveau fléau débarque

Mais c’est surtout sur la distance que cette voiture électrique fait la différence. Grâce à sa motorisation de 210 chevaux et une autonomie largement suffisante de 525 km pour des trajets longue distance sans souci de recharge immédiate, elle apparaît comme une solution viable et séduisante pour une majorité d’utilisateurs. Les incitations gouvernementales rendent ce choix encore plus doux au portefeuille à l’achat malgré un prix catalogue légèrement supérieur.

Comparaison financière et écologique

En termes de coût initial, l’hybride rechargeable est donc une option plus onéreuse pour ce modèle de la marque. Il est de plus essentiel de considérer le coût sur le long terme, incluant les économies de carburant et les frais de maintenance généralement plus bas pour un véhicule électrique.

Sur le plan écologique, même si l’hybride rechargeable offre une amélioration notable par rapport aux moteurs à combustion traditionnels, cela pourrait être un facteur décisif pour ceux qui cherchent à minimiser leur impact sur l’environnement.

Ainsi, le choix entre hybride rechargeable et électrique dépendra inévitablement de vos priorités personnelles en matière de coût, d’autonomie, de performance et d’impact écologique.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires