Actu voiture électrique

Pourquoi les voitures électriques devraient forcément faire du bruit ?

Albert Lecoq

La question du bruit émis par les véhicules électriques semble anecdotique. Pourtant, elle soulève de véritables enjeux tant sur le plan de la sécurité que de la préférence utilisateur. Avec la montée en puissance des véhicules électriques sur nos routes, la façon dont ces derniers se font entendre devient cruciale. Confrontés à une palette de sonorités de “vaisseau spatial”, les consommateurs s’interrogent : quel devrait être le son idéal pour une voiture électrique ?

La réglementation sonore pour véhicules électriques : un enjeu de sécurité

Il est primordial que les véhicules électriques émettent un certain niveau sonore pour garantir la sécurité des piétons. En effet, par leur conception, ces véhicules sont beaucoup plus silencieux que leurs homologues à combustion interne, ce qui peut représenter un danger pour les non-voyants ou toute personne dont l’attention n’est pas dirigée vers la circulation. Face à ce risque, plusieurs pays, dont les États membres de l’Union européenne, ont imposé l’intégration de systèmes de génération de bruits à basse vitesse. Actuellement, la norme est de produire un son permettant d’alerter les piétons sans pour autant être envahissant.

A lire également :  Un conducteur de voiture électrique sur 3 regrette son achat selon cette nouvelle étude

Ce son, qui peut évoquer un léger bourdonnement ou un murmure futuriste, doit aussi s’adapter à l’environnement urbain, évitant ainsi de contribuer à la pollution sonore déjà élevée dans les grandes villes.

Entre innovation et tradition : la préférence des utilisateurs pour le bruit des véhicules électriques

Une étude récente de l’agence Listen et du cabinet CloudArmy a révélé certaines préférences surprenantes des utilisateurs en matière de bruits de voiture électrique. Sur les 400 participants, un échantillon intéressant a ces véhicules à disposition. Les résultats montrent une légère préférence pour les sons qui imitent de près les moteurs traditionnels par rapport aux sons plus avant-gardistes :

  • Bruit blanc : Perçu comme moins agressif, il pourrait réduire fatigue et stress dus aux nuisances sonores habituelles.
  • Son traditionnel de moteur : Ce type de sonorité rassure, apportant un sentiment de familiarité et d’authenticité. Il s’avère être le plus apprécié, car il reproduit la sonorité rassurante des moteurs à combustion.

Ce constat a poussé certains constructeurs à réintégrer des sons similaires au ronronnement des moteurs traditionnels dans des modèles comme le Hyundai Ioniq 5 N ou Lotus Emeya, rendant ainsi l’expérience de conduite plus familière pour de nombreux utilisateurs.

Futur sonore des véhicules électriques : équilibrer technologie et nostalgie

Repenser le bruit des voitures électriques représente donc un double défi pour les constructeurs : non seulement répondre aux exigences législatives mais aussi satisfaire les préférences variées des consommateurs. Paul Amitai, de l’agence Listen, résume bien cette dualité. Il explique que si l’authenticité du son traditionnel a la cote, l’innovation ne doit pas non plus être mise de côté. Les sons peuvent devenir un élément distinctif offrant aux utilisateurs une expérience immergée et agréable.

A lire également :  Selon son concurrent, Tesla est sur une très mauvaise pente

Réconcilier l’ancien et le nouveau, tout en assurant la sécurité des usagers de la route et des piétons, représente le grand challenge de demain pour l’industrie automobile. Le son du futur sera sans doute un mélange harmonieux de mélodies traditionnelles et de touches futuristes, marquant ainsi la transition vers une ère de mobilité plus verte et technologiquement avancée. Quelle direction préféreriez-vous ? Un vibrant hommage au passé ou un bond audacieux vers le futur sonore des voitures électriques ?

Les pistes sont nombreuses, mais une chose reste certaine : le son des véhicules électriques continuera de susciter des débats, des études et des innovations. Cette dimension sonore, bien que moins discutée que l’autonomie ou les performances des batteries, est finalement tout aussi essentielle à l’identité et à l’acceptation des véhicules électriques dans notre société.

Et vous, quel est votre avis ? Que pensez-vous des efforts des constructeurs pour adapter le son des véhicules électriques à nos rues et à nos oreilles ? Partager vos réflexions pourrait éclairer davantage sur les orientations futures !

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires