Actu voiture électrique

Voiture électrique : ce constructeur fait un rappel de plus pour risque d’incendie

Albert Lecoq

La sécurité est primordiale lorsqu’il s’agit de véhicules électriques, qui, bien que bénéficiant d’une technologie propre et innovante, ne sont pas exempts de défauts. Un problème récent soulève des inquiétudes significatives pour les propriétaires de la Kia Niro électrique 2022. En effet, une défaillance dans la conception du connecteur de sécurité de la batterie haute tension pourrait engendrer des risques de surchauffe, voire d’incendie.

Les détails du rappel de la Kia Niro électrique

Il a récemment signalé que certains modèles de Kia Niro électriques fabriqués entre le 21 juillet 2021 et le 2 décembre 2021 sont susceptibles de présenter un défaut au niveau du bouchon de sécurité de la batterie haute tension. Ce problème spécifique pourrait amener le bouchon à surchauffer et potentiellement à fondre, risquant ainsi une perte de puissance ou un départ de feu.

Voici ce que vous devez savoir si vous êtes propriétaire d’un de ces véhicules :

  • Nombre de véhicules concernés : Environ 2,209 exemplaires.
  • Directive temporaire : Il est recommandé aux propriétaires de ne pas charger leur véhicule dans des espaces couverts comme les garages jusqu’à ce que le rappel soit exécuté.
  • Correction prévue : Les consommateurs affectés seront contactés par courrier. Un déplacement chez le concessionnaire Kia permettra de remplacer gratuitement le bouchon de sécurité par une version révisée équipée d’une barre omnibus solide, sans connexion terminal à terminal femelle.
A lire également :  Voiture électrique : réduisez vos impôts en n'oubliant pas de cocher cette case

Cette mesure provisoire recommandée découle d’une anomalie dans la fabrication du terminal où une résistance électrique excessive pourrait se développer avec le temps, conduisant à la fonte du connecteur lors de la charge ou de l’utilisation régulière.

Autre rappel concernant la Kia Niro électrique

En parallèle, un autre rappel a été effectué plus tôt cette année touchant le modèle de dernière génération de la Kia Niro électrique. Ce deuxième rappel cible les unités construites entre le 27 juin et le 13 juillet 2023. La problématique repose cette fois sur l’arbre de transmission avant gauche, qui n’a peut-être pas été traité thermiquement de manière adéquate par le fournisseur et pourrait se rompre sous contrainte.

Ces rappels soulignent l’importance de la surveillance continue de la sécurité des composants utilisés dans les automobiles, notamment ceux qui sont sous haute tension ou soumis à de grandes contraintes mécaniques dans les véhicules électriques.

Implications et conseils pour les propriétaires

Si vous possédez une Kia Niro électrique, il est crucial de prendre note des indications de votre constructeur et de suivre scrupuleusement les instructions reçues par courrier concernant les démarches à suivre. Nous conseillons également de :

  • Contacter immédiatement votre concessionnaire pour vérifier si votre véhicule fait partie des lots affectés.
  • Ne pas ignorer les notifications de rappel, car elles sont essentielles pour garantir la sécurité de votre véhicule et de ses occupants.
A lire également :  La France va révolutionner la voiture à hydrogène avec une alliance historique

La réactabilité des fabricants face aux problèmes identifiés et leur capacité à traiter efficacement les rappels sont des indicateurs cruciaux de leur engagement envers la sécurité des consomateurs. En tant que propriétaire, votre vigilance et votre proactive sont tout aussi importantes..

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires