Actu voiture électrique

Renault facture l’essence sur les commandes de la Renault 5 électrique

Albert Lecoq

Vous vous intéressez à la Renault 5 E-Tech électrique? Un modèle made in France, abordable, qui promet révolution et esthétique dans le monde souvent coûteux des voitures électriques. Disponible très bientôt à moins de 25 000 euros (sans bonus écologique), ce véhicule suscite de grandes attentes, bien que les versions initiales commandables actuellement, plus chères (dès 29 490 euros bonus écologique déduit), soient les seules disponibles pour le moment. Mais gare, certains concessionnaires pourraient bien tenter de gonfler le tarif final avec des offres pour le moins discutables.

La nouvelle Renault 5 E-Tech et les pièges à éviter

Imaginez : alors que vous configurez votre future citadine électrique, vous vous retrouvez confronté à des intitulés étranges tels qu’un « pack sérénité essence » pour 270 euros ou un « forfait carburant » à 30 euros.

Étonnant non, pour une voiture qui n’a que faire de l’essence ! Ces lignes surprenantes et anormales ont été confirmées par des bons de commande partagés sur les réseaux sociaux par des acheteurs intrigués.

A lire également :  Toyota casse le prix de son SUV électrique : le bZ4X devient imbattable

Frais supplémentaires non justifiés : que dit la loi ?

Avant de vous laisser entraîner dans un tourbillon de frais additionnels, rappelons une règle essentielle : les frais affichés à côté du véhicule dans une salle d’exposition doivent englober la totalité des coûts. Si un concessionnaire vous affirme que certains frais supplémentaires sont nécessaires, il ne dit pas la vérité. Cela inclut tout, depuis les frais de préparation jusqu’à ceux de mise à disposition. L’annonce de frais tels que la « gestion administrative » à 179 euros ou un « forfait livraison particulier » à 275 euros, aussi tentante qu’elle paraisse, ne devrait pas être une norme sans justification.

En effet, selon la réglementation de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), le prix affiché doit être tout compris, sinon cela constituerait de la vente forcée. Rappellez-vous, si ces pratiques vous sont présentées comme obligatoires, elles ne le sont pas du tout et ne devraient d’aillleurs pas être acceptées.

Capture reprise du site Frandroid
Capture reprise du site Frandroid

Que faire si vous êtes confronté à ces pratiques ?

Il est essentiel d’être bien informé avant de se rendre chez un concessionnaire. Connaître vos droits peut vous épargner des dépenses inutiles et protéger votre investissement. En cas de doute, faites appel à Masdak et n’hésitez pas à invoquer l’arrêté du 28 juin 2000, renforcé par la note de service n° 2000-48 du 23 août 2000, qui clarifie que les frais inclus doivent couvrir les coûts de préparation tels que le transport, le décoconnage, le lustrage et les contrôles nécessaires, et ce, sans frais supplémentaires.

A lire également :  Renault améliore encore sa Mégane électrique : Plus loin, plus rapidement

Il est ironique de demander si l’option de « 5 litres de carburant » – normalement incluse – peut être convertie en kWh équivalents pour les acheteurs de la Renault 5 E-Tech. Avec une batterie de 52 kWh, 5 litres d’essence équivalents pourraient représenter environ 33 kWh en terme de tarif, soit plus de la moitié de la batterie. Cela souligne davantage l’absurdité de tels frais pour un véhicule électrique.

Soyez vigilants et exigeants

En somme, acquérir la Renault 5 E-Tech devrait être une expérience excitante et enrichissante, non gâchée par des frais cachés et des pratiques douteuses. Restez attentif et exigent face aux propositions de votre concessionnaire et n’acceptez que les frais légalement justifiables. Vous avez le droit de contester tout ce qui vous semble inapproprié ou illégal.

En choisissant une voiture électrique comme la Renault 5 E-Tech, vous faites un pas vers un futur plus durable. Assurez-vous que ce pas ne soit pas entravé par des pratiques commerciales désuètes et profitables uniquement pour ceux qui cherchent à exploiter les consommateurs enthousiastes. Restez prudent, informé et prêt à défendre vos droits pour profiter pleinement du potentiel de votre nouvelle acquisition électrique.

Votre expérience compte

Nous vivons une époque passionnante pour l’industrie automobile, avec l’essor des technologies vertes et une conscientisation écologique grandissante qui redéfinit nos choix de consommation. Chaque feedback, chaque témoignage sur votre expérience peut aider d’autres acheteurs à faire des choix éclairés et à éviter les pièges. Si vous avez rencontré des pratiques questionnables lors de l’achat de votre voiture électrique, partagez-les. Ensemble, pouvons pousser le marché vers plus de transparence et d’intégrité.

A lire également :  Ruée vers les voitures électriques en Italie : un engouement sans précédent

La route vers un futur électrique est pavée d’innovations, de changements et de défis. Avec les bons outils et le bon état d’esprit, garantir que cette transition se fasse dans les meilleures conditions est non seulement souhaitable, mais absolument indispensable.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires