Achat d'un véhicule électrique

Seagull : la voiture électrique à moins de 10 000€ qui va faire trembler la Dacia Spring !

Albert Lecoq

Une petite révolution dans le monde des citadines électriques ! La BYD Seagull, dévoilée lors du salon de l’auto de Shanghai, pourrait venir chambouler le marché européen grâce à son prix imbattable et ses caractéristiques séduisantes. Les constructeurs ont-ils du souci à se faire ?

La Seagull, une menace pour la Dacia Spring ?

Imaginez une voiture électrique, dotée d’un design moderne et sympathique, affichant un prix de départ de seulement 9 640 € et proposant des performances convaincantes. C’est le pari de la marque chinoise BYD avec sa nouvelle citadine électrique, la Seagull. Si elle débarque en Europe, elle pourrait bien venir titiller la Dacia Spring, la voiture électrique la moins chère actuellement et notre bestseller franco-roumain, qui coûte presque le double sans le bonus écologique. La Seagull pourrait alors écraser toute concurrence sur le secteur des citadines électriques.

Mais pour le moment, BYD n’a pas indiqué si elle souhaitait commercialiser la Seagull en Europe. Ses dimensions, proches de celles de la Spring, lui confèrent un côté compact et urbain. Deux motorisations sont proposées, avec des puissances de 74 ch ou 100 ch. Côté batterie, selon la puissance, on bénéficie d’une capacité de 30 ou 38 kWh.

A lire également :  Tesla brade sa Model 3 jusqu'à la fin du mois : dernière chance pour l'affaire de l'année

Des batteries au sodium pour un prix plancher ?

La Seagull doit en partie son prix attractif à une technologie de batterie potentiellement innovante. Bien que non confirmé, il se pourrait que cette voiture électrique utilise des batteries sodium-ion. Ces batteries, moins coûteuses à produire que les modèles lithium-ion habituels, pourraient expliquer le tarif plancher de la Seagull. Sur le papier, leur autonomie est également très séduisante, avec 306 kilomètres pour la petite batterie et 405 kilomètres pour la plus grande, bien plus que les 230 kilomètres annoncés pour la Dacia Spring mais pas dans le même cycle d’homologation (CLTC et WLTP).

Cependant, il convient de rester prudent quant à ces chiffres, car les mesures chinoises sont souvent plus optimistes que les normes européennes. Ces batteries offrent également l’avantage de supporter la charge rapide, permettant de passer de 30 à 80 % en une trentaine de minutes. À l’intérieur, la Seagull se distingue notamment par un grand écran multimédia de 12,8 pouces, étonnant pour une voiture de ce prix et absent sur la Spring.

Les normes européennes, un obstacle pour la Seagull ?

Avec un tel portrait et un prix aussi bas, la Seagull semble parfaite pour conquérir le marché européen. Cependant, il reste à vérifier si cette voiture électrique répond aux normes européennes, notamment en matière de sécurité, pour être commercialisée sur notre continent.

A lire également :  MG solde son SUV électrique : puissance et autonomie dès 26 990 € avec le ZS EV
Réagissez à l'article

Les commentaires sont fermés.