Tesla dévoile sa dernière démonstration de sa conduite autonome, mais…

ParPhilippe Moureau 2 novembre 2023 à 14h56

Une nouvelle démonstration de la technologie FSD (Full Self-Driving) de Tesla fait surface, mais est-elle aussi transparente qu’elle y paraît ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur cette révélation !

La nouvelle prouesse de Tesla

Chaque fois que Tesla fait une annonce ou partage une mise à jour, le monde entier retient son souffle. Cette fois-ci, la marque a dévoilé une vidéo impressionnante de sa dernière mise à jour logicielle FSD Beta dans les rues animées d’Austin, Texas. Bien que la vidéo dure seulement cinq minutes, elle donne un aperçu fascinant de la manière dont Tesla utilise des réseaux neuronaux pour “percevoir et comprendre le monde, exactement comme le font les êtres humains”. Si ce concept vous rappelle quelque chose, c’est parce qu’Elon Musk, le PDG de Tesla, avait déjà diffusé en direct une démonstration similaire en août dernier.

Mais cette dernière vidéo se distingue par sa qualité visuelle bien supérieure. Cependant, plusieurs observateurs ont remarqué que Tesla n’a pas spécifié la version exacte de la FSD Beta présentée, mentionnant seulement qu’il s’agit de la “version 11.4.7 ou ultérieure”. Cette précision soulève des questions, car la fonctionnalité basée sur le réseau neuronal aurait été introduite dans la FSD Beta V12.

La réalité derrière la démo

Tout semble parfait, n’est-ce pas ? Mais attendez, il y a un hic ! Pour cette démonstration, Tesla a décidé de supprimer les alertes demandant d’appliquer une pression sur le volant. Si cette modification peut rendre la vidéo plus fluide et attrayante, cela s’écarte de la façon dont le système FSD Beta est censé être utilisé au quotidien.

Cela dit, la vidéo montre comment le système FSD Beta gère efficacement différents scénarios de conduite, des intersections avec des stops aux virages à gauche non protégés. En outre, la démonstration présente la Model S traversant sans encombre la circulation dense du centre-ville avant d’atteindre sa destination dans une banlieue paisible.

Peut-on vraiment faire confiance à Tesla cette fois-ci ?

Rappelons-nous qu’en 2016, Tesla avait déjà mis en scène une vidéo de démonstration de conduite autonome. Selon un témoignage en juillet 2022 d’Ashok Elluswamy, directeur du logiciel Autopilot de Tesla, le système ne disposait pas des capacités montrées dans cette vidéo à l’époque. Alors, pourquoi Tesla ferait-il de tels efforts pour convaincre les gens de la puissance de sa technologie FSD ? La réponse est étroitement liée à l’avenir de la valorisation boursière de Tesla. Elon Musk a lui-même déclaré que réussir la conduite autonome serait crucial pour la valeur de Tesla.

La vraie question demeure : quand les véhicules Tesla seront-ils vraiment capables d’une “conduite totalement autonome” ? Bien qu’Elon Musk ait laissé entendre que cela pourrait être possible cette année, il avait également prédit que cette technologie serait prête et largement disponible fin 2022.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter