Achat d'un véhicule électrique

Tesla Model 3 : les 7 raisons de ne pas l’acheter

Albert Lecoq

La Tesla Model 3 est la berline familiale la plus en vogue actuellement parmi les voitures Tesla, notamment suite à son restylage “Highland” très récemment qui lui apporte encore quelques améliorations. Malgré ça, il faut reconnaitre que ce modèle a ses failles que même certains vrais fans de la marque américaine assument. Voici 7 raisons plus ou moins surprenantes pour lesquelles vous devriez peut-être réfléchir à 2 fois avant de craquer pour une Tesla Model 3 !

1. Les difficultés de la recharge électrique

Opter pour une voiture électrique implique une modification des routines. Charger la batterie prend la place du traditionnel arrêt à la station-service. Bien que cela semble aisé théoriquement, il peut nécessiter une réelle transition à la pratique. De plus, l’autonomie de la Tesla Model 3 peut susciter des interrogations : en effet, on voit affiché plus de 500 km, mais les conditions sont elles vraiment réalistes ?

2. Usure rapide des pneus : un souci souvent minimisé

Des voitures électriques telles que la Tesla Model 3 bénéficient d’un couple élevé, pouvant provoquer une détérioration accélérée des pneus. De nombreux utilisateurs ont remonté d’ailleurs une mauvaise géométrie en sortie d’usine. L’accélération soudaine et immédiate de ces automobiles peut engendrer une usure anticipée, représentant ainsi des coûts supplémentaires qui peuvent vite arriver pour les détenteurs. Bien que le changement récent de monte pneumatique pour des pneus à faible résistance au roulement permettent une usure moindre par rapport aux précédents, cela n’en reste pas moins couteux : en moyenne plus de 200 € par pneu !

A lire également :  De 500 à 200 kilomètres : ces voitures électriques perdent toute leur autonomie une fois sur la route

3. Pas de roue de secours

Contrairement à plusieurs autres modèles électriques et thermiques, la Tesla Model 3 n’est pas équipée d’une roue de secours. Face à un pneu crevé, il faudra s’en remettre au service d’aide sur route de Tesla, à votre assurance ou à un ensemble de réparation de pneu, ce qui peut poser des restrictions. Vérifiez vos garanties avant de partir en déplacement !

4. L’autonomie annoncée exagérée

La crainte relative à l’autonomie est vécue par de nombreux détenteurs de voitures électriques. Même si l’autonomie promue semble suffisante, des facteurs comme les conditions climatiques, le mode de conduite ou le taux de charge peuvent influer sur l’autonomie effective. De plus, Tesla a récemment été épinglé pour déguiser l’autonomie annoncée de ses voitures électriques et de les exagérer afin de mieux vendre. Un comble !

5. Absence d’Apple CarPlay et d’Android Auto

À la différence d’autres fabricants, Tesla ne propose ni Apple CarPlay ni Android Auto dans ses automobiles. Tesla opte plutôt pour son propre système multimédia. Si vous privilégiez ces applications pour la navigation, la musique ou les appels, leur manque peut se révéler être un désavantage considérable.

6. Le service après-vente de qualité discutable

Un des enjeux majeurs pour les propriétaires de Tesla réside dans l’affluence des centres de service. Malgré les initiatives de la marque pour élargir son réseau, les délais peuvent s’étirer et la prestation n’atteint pas toujours les espérances.

A lire également :  MG solde son SUV électrique : puissance et autonomie dès 26 990 € avec le ZS EV

7. Le problème des pièces détachées

Tesla rencontre un véritable problème depuis la commercialisation de sa Tesla Model 3 : la disponibilité des pièces détachées. Celles-ci proviennent des Etats-Unis ou de la Chine, et n’en produit jusque là pas suffisamment pour satisfaire tous les marchés. En effet, Tesla semble avoir sous-estimé le nombre d’accidents et d’accrochages que ses véhicules rencontrent, et il faut parfois attendre plusieurs mois avant de pouvoir faire changer son pare-choc ou sa portière en cas de petit bobo !

Tesla Model 3 : pourquoi il faut réfléchir avant l’achat

Il est essentiel de se rappeler que malgré certains obstacles, la Tesla Model 3 demeure un choix électrique de premier ordre. Sa popularité en France n’est pas un hasard. Entre ses performances qui bouleversent le secteur, son autonomie accrue comparée aux modèles antérieurs et ses innovations technologiques, elle représente une option judicieuse en toutes circonstances.

Néanmoins, comme tout véhicule, il convient de bien connaître ses imperfections avant de se décider à l’acheter. Les challenges évoqués ne doivent pas être vus comme des obstacles insurmontables, mais comme des aspects à considérer avant l’acquisition. Si vous pouvez tolérer ces aspects moins parfaits, la Tesla Model 3 pourrait s’avérer être le véhicule électrique parfait pour vous. En fin de compte, aucune voiture n’est sans faille, y compris les modèles Tesla.

A lire également :  Voitures électriques d'occasion : une aubaine se profile à l'horizon
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires