Actu voiture électrique

Tesla se lance dans les data centers : ce que ça va changer

Philippe Moureau

Tesla se lance dans une nouvelle aventure technologique inattendue ! Avec une augmentation exponentielle de ses besoins en matière de stockage de données, la marque pionnière s’apprête à ériger ses propres centres de données. Plongeons ensemble dans ce virage innovant.

Pourquoi Tesla construit ses propres centres de données ?

Un virage technologique majeur pour Tesla : la marque emblématique prépare la construction de ses propres centres de données, selon une offre d’emploi publiée sur leur site de carrières. En s’orientant vers une conduite entièrement autonome, l’intelligence artificielle et la robotique, les besoins croissants en données de Tesla deviennent plus évidents. Ces installations dédiées devraient soutenir cet ambitieux projet.
Mais que sont vraiment les centres de données ? Il s’agit de sites physiques dédiés au stockage massif d’informations numériques, accueillant des infrastructures comme des serveurs et des équipements réseau. Ces centres sont vitaux pour les géants de la technologie tels qu’Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud Platform.

Tesla à la recherche du meilleur talent ?

Tesla cherche à embaucher ! L’offre d’emploi en question est pour un responsable principal du programme d’ingénierie basé à Austin. La personne sélectionnée devra s’occuper de la conception, de la sélection des systèmes d’infrastructure et de la gestion complète des centres de données de Tesla. C’est une opportunité unique de travailler pour une marque qui ne cesse d’innover.
En outre, après que Elon Musk a pris les rênes de Twitter (maintenant appelé X) l’année dernière, Tesla a commencé à utiliser l’une des installations des NTT Global Data Centers. Ce mouvement stratégique souligne l’importance de ces centres pour Tesla.

A lire également :  Envie d'acheter une Tesla Model 3 d'occasion ? Voici ce que vous devez savoir

La collecte de données

Tesla affine ses systèmes en recueillant des informations provenant de millions de ses voitures électriques circulant dans le monde entier. Leur réseau neuronal est constamment alimenté par ces données. Mais cette collecte massive de données suscite des inquiétudes en matière de confidentialité.
Récemment, des employés de Tesla ont partagé des vidéos enregistrées par ses voitures sur une plateforme de messagerie interne. De plus, une source a divulgué une énorme quantité de données. Si Tesla ne se conforme pas au Règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe, elle pourrait faire face à des sanctions financières sévères.

L’avenir énergétique de Tesla nécessite-t-il également ces centres ?

Outre le stockage de données pour ses voitures, Tesla pourrait également avoir besoin de ces centres pour ses entreprises liées aux centrales électriques virtuelles et au stockage d’énergie. Les clients de Tesla ont la possibilité de participer à l’Emergency Load Reduction Program (ELRP). Ce programme permet de réinjecter l’énergie dans le réseau lors d’urgences, offrant ainsi une compensation pour ceux qui y participent.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires