Actu voiture électrique

Un salon automobile en Chine montre à quel point nous sommes en retard sur la voiture électrique

Albert Lecoq

Dans le paysage automobile mondial, l’ascension fulgurante des voitures électriques chinoises marque une ère de transformation radicale. Le Salon de l’Auto de Pékin a démontré cette révolution, permettant de constater que la Chine n’est pas seulement un acteur, mais un pionnier qui pourrait bien redéfinir l’industrie automobile mondiale.

L’avant-garde technologique chinoise

Le Salon de l’Auto de Pékin était une démonstration de force de la part des constructeurs chinois. Certains véhicules comme le Zeekr 009 et le Geely Galaxy E8 étaient impressionnants non seulement par leur qualité de fabrication mais également par leur intégration technologique avancée :

  • Qualité et finition : Le Zeekr 009, par exemple, offre un confort et une finition intérieure qui rivalisent facilement avec les marques de luxe occidentales. Ce véhicule dispose d’un intérieur élégant avec des finitions en bois véritable, un ciel de toit en Alcantara et des sièges style “classe affaires” offrant massage et ventilation.
  • Technologie embarquée : Le Geely Galaxy E8 marque particulièrement les esprits avec son immense écran OLED à ultra haute définition, qui s’étend sur toute la largeur du tableau de bord, offrant une clarté et une réactivité à la pointe de la technologie.
A lire également :  BYD révolutionne le marché avec un utilitaire électrique pas cher en France
Crédits photo ; InsideEVs

Cette approche n’est pas isolée mais reflète une tendance générale chez les constructeurs chinois, qui profitent du soutien massif du gouvernement chinois en termes de subventions et d’infrastructures, encourageant une adoption rapide des VE.

Le virage électrique et ses champions

À travers les rues de Shanghai et sur les autoroutes vers Hangzhou, la présence dominante des véhicules électriques est palpable. Des plaques vertes, signifiant des “véhicules à nouvelle énergie”, étaient omniprésentes, signalant un engouement national pour l’électromobilité :

La majorité des véhicules dans les zones de ramassage de l’aéroport sont des voitures électriques, des marques comme BYD, Geely, et même des marques occidentales comme Buick, toutes adaptées à un marché de plus en plus conscient de l’écologie.

L’ampleur de l’infrastructure de recharge en Chine simplifie l’utilisation quotidienne des VE, réduisant ainsi l’une des principales barrières à l’adoption globale des véhicules électriques. Il y a des bornes et des stations de recharge absolument partout dans les zones urbaines.

Un salon automobile révélateur

Le contraste entre le dynamisme du Salon de l’Auto de Pékin et les salons automobiles plus traditionnels en Occident était frappant. Plus de 100 nouveaux modèles et concepts ont été dévoilés rien que pour cette année, montrant une industrie en pleine effervescence, prête à défier les normes globales. Ce dynamisme est soutenu par une intégration poussée entre les géants de la technologie chinoise et les constructeurs automobiles, formant des alliances stratégiques qui fusionnent les avancées technologiques avec l’automobile.

A lire également :  Dans seulement 3 ans, la voiture électrique dominera l'Europe

Des entreprises comme JiYue, une collaboration entre Geely et Baidu, montrent à quel point la convergence technologique peut enrichir l’expérience de conduite, avec des services connectés et une conduite autonome avancée.

L’impact sur les marques occidentales

Le Salon de l’Auto de Pékin a également mis en lumière le défi croissant que représentent les marques chinoises pour les constructeurs occidentaux. Les stands de marques occidentales présentaient tout de même des modèles et des concepts innovants, mais l’attention et l’intérêt semblaient faiblir, surtout comparés à l’enthousiasme palpable autour des nouveaux modèles électriques chinois.

Tout cela suggéré hélas une érosion de la présence des marques occidentales sur le marché chinois.

“On est mal patron !”

La montée en puissance de l’industrie des véhicules électriques en Chine est un phénomène qui ne peut être ignoré. Avec un soutien étatique significatif, une avancée technologique notable et une capacité d’adaptation rapide, les constructeurs chinois sont non seulement en train de conquérir le marché intérieur, mais aussi de poser les bases pour une compétitivité internationale accrue. Les derniers modèles présentés sont d’une finition quasi exemplaire, disposent d’une technologie de très haut niveau, le tout associé à un design séduisant tout en proposant d’excellentes performances. Et que se passe-t-il quand on se dit que certains de ces modèles ont été conçus de A a Z jusqu’à la commercialisation en seulement 2 ans ?

A lire également :  La conduite autonome de Tesla coupable de 13 décès et de nombreux accidents graves

Les constructeurs occidentaux, confrontés à ce tournant, doivent embrasser le changement ou risquer l’obsolescence dans une ère de transition énergétique et technologique. En définitive, l’industrie automobile mondiale est à un carrefour, et les décisions prises maintenant définiront le paysage de demain.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

25 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires