Actu voiture électrique

Voici comment tester la dégradation de la batterie de votre Tesla

Philippe Moureau

Votre Tesla, comme toutes les voitures électriques, subit une baisse de capacité de sa batterie au fil du temps. Cette réalité, bien qu’inévitable, peut cependant être mesurée précisément pour mieux gérer la performance à long terme de votre véhicule. Voici notre guide pour évaluer l’état de la batterie de votre Tesla et comprendre ce que ces chiffres signifient vraiment pour votre expérience de conduite.

Les fondamentaux de la dégradation de la batterie

La batterie d’une Tesla perd en moyenne moins de 10% de sa capacité après 200 000 km parcourus. Avec la mise sur le marché de Model S depuis plus de 10 ans maintenant et un parc de Model 3 datant de plus de 6 ans aux Etats-Unis notamment, les chiffres parlent d’eux-même.

Par exemple, pour une Model 3, Tesla estime que la dégradation limite est de 30% après 8 ans ou 160 000 kms. Curieusement, les premiers 5% de perte de capacité peuvent survenir rapidement notamment pour les batteries à chimie NCA et non LFP, souvent dans la première année, et le rythme de dégradation ralentit ensuite sensiblement pour ne perdre plus qu’en moyenne 1 à 1,5% par an.

A lire également :  Voiture électrique : cette nouvelle batterie double l'autonomie au prix d'un très gros défaut

Comment mesurer la capacité restante de la batterie

Tesla ne publie pas toujours le nombre exact de kilowatt-heures (kWh) de la batterie de ses véhicules, ce qui nécessite de chercher des sources alternatives. Nous avons cependant, avec les différentes sources sur Internet, l’expérience et nos conn aissances, nous savons qu’une batterie de Tesla Model 3 Propulsion actuelle fait environ 60 kWh contre 55 kWh pour les versions 2021 et 50 kWh auparavant. Pour une Tesla Model 3 Grande Autonomie, les capacités varient de 75 et 79 à 82 kWh selon les années.

La méthode la plus simple pour évaluer la dégradation consiste à charger la voiture à un pourcentage fixe (80% ou 100%) et comparer l’estimation de l’autonomie à celle d’origine. Cependant, une méthode plus précise fait appel à l’écran de consommation énergétique du véhicule. Il affiche une courbe de la consommation d’énergie et l’autonomie projetée, permettant de calculer la capacité actuelle de la batterie en multipliant la consommation moyenne d’électricité (exprimée en watt-heures par mile) par l’autonomie projetée. Ensuite, convertissez le pourcentage de charge de la batterie en un décimal pour estimer la capacité totale théorique de la batterie lorsqu’elle est entièrement chargée.

Utilisation d’applications pour suivre la dégradation

Des applications comme TeslaFi et Scan My Tesla peuvent être très utiles. Elles suivent les statistiques de charge de votre véhicule et montrent comment l’autonomie est affectée par la dégradation au fil du temps.

A lire également :  L'Alfa Romeo Milano change de nom à cause d'une loi protégeant le fromage italien

Sur le portail TeslaFi, vous pouvez consulter les résultats des utilisateurs, y compris les dernières sessions de charge ayant dépassé 80% et l’autonomie prédite pour chacune.

Grâce à l’application Scan My Tesla et un dongle à connecter à votre Tesla, il est possible de suivre les statistiques en direct et donc d’effectuer des comparaisons régulières.

Vérification directe via le mode Service

Vous pouvez également vérifier la capacité de la batterie directement sur l’écran principal de votre Tesla en accédant au mode Service. Après avoir tapé sur l’icône de la voiture en bas à gauche de l’écran, allez dans la section Logiciel, maintenez appuyé le badge du modèle affiché à l’écran jusqu’à ce qu’une invite de mot de passe apparaisse, puis saisissez le mot “service”. Cela activera le mode service, vous permettant d’accéder au menu de la batterie et de lancer un test de santé de la batterie. Pour obtenir un résultat fidèle à l’état actuel de votre batterie, la voiture doit être chargée à moins de 50% et connectée à un chargeur de niveau 2. Le test peut durer jusqu’à 24 heures.

En somme, la surveillance et la compréhension de la dégradation de la batterie de votre Tesla sont cruciales pour maximiser la durée de vie et les performances de votre véhicule. En utilisant ces méthodes, vous pouvez obtenir une estimation précise de l’état de la batterie, ce qui vous aide à prendre des décisions informées sur l’utilisation et la maintenance de votre voiture électrique.

A lire également :  Kia EV3 : la version sportive GT réserve une belle surprise
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires