Volkswagen écoute enfin ses utilisateurs et fait marche arrière pour ses futurs modèles

ParAlbert Lecoq 4 janvier 2024 à 11h53

Il semble que Volkswagen a décidé de faire un pas en arrière pour mieux avancer. Oubliez les commandes tout écran, Volkswagen réintroduit les boutons physiques dans ses futurs modèles, une décision influencée par le retour des utilisateurs. Plongeons ensemble dans cette nouvelle tendance qui marque un tournant pour les amateurs de voitures, notamment électriques.

La réaction des consommateurs : un tournant pour Volkswagen

La modernisation ne rime pas toujours avec digitalisation à outrance. Volkswagen l’a appris à ses dépens. Les utilisateurs de la marque ont vivement réagi contre la suppression des boutons physiques, remplacés par des commandes tactiles et des boutons haptiques sur le volant dans les modèles récents comme le Volkswagen ID.2all. Cette réaction a poussé le constructeur à revoir sa copie.

La marque, sous l’impulsion de son ancien PDG Herbert Diess, avait tenté de suivre l’exemple de Tesla en centralisant la majorité des commandes sur l’écran d’infodivertissement. Mais ce choix s’est avéré frustrant pour beaucoup d’utilisateurs, habitués à la praticité et à la simplicité des boutons physiques. Thomas Schäfer, l’actuel PDG, admet que cette stratégie a nui à l’image de la marque.

Le nouveau design intérieur du Volkswagen ID.2 : une révolution tactile

La réponse de Volkswagen à cette critique est incarnée dans le concept Volkswagen ID.2. Darius Watola, le designer intérieur de Volkswagen, a récemment partagé avec Autocar la nouvelle orientation du design intérieur de la marque, directement influencée par les retours des clients. Un changement notable est le retour des boutons physiques, rétroéclairés, positionnés juste sous l’écran tactile pour des commandes HVAC facilement accessibles.

Cette réintroduction n’est pas qu’une simple question de design, c’est aussi une question de sécurité et de confort. Les boutons offrent une sensation tactile distincte, permettant aux conducteurs de les utiliser sans quitter la route des yeux. Volkswagen met l’accent sur l’importance du ressenti, avec des détails comme le moletage métallique des boutons pour une expérience utilisateur améliorée.

Écouter les consommateurs : la stratégie gagnante de Volkswagen

Thomas Schäfer a exprimé clairement sa vision : une fois un design établi, il convient de le peaufiner mais pas de le bouleverser à chaque nouveau modèle. Cette philosophie reflète la nouvelle stratégie de Volkswagen de prendre au sérieux les retours des clients. En reconnaissant l’importance de l’ergonomie et de l’intuitivité dans la conception de ses véhicules, la marque allemande semble redéfinir sa voie vers l’avenir.

Cette démarche n’est pas isolée dans l’industrie automobile. D’autres constructeurs ont également fait marche arrière après avoir tenté de remplacer les commandes physiques par des écrans tactiles. Volkswagen, en revenant aux boutons physiques, montre son engagement à répondre aux besoins réels de ses utilisateurs, un aspect crucial pour maintenir sa pertinence sur des marchés compétitifs comme celui des États-Unis ou de l’Europe.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter