Actu voiture électrique

Volvo EX30 : La stratégie du constructeur pour profiter du bonus écologique français

Philippe Moureau

Volvo nous a réservé une surprise ! L’annonce récente du constructeur sur la production de leur véhicule électrique EX30 en Belgique est un tournant pour le marché français. Voici pourquoi cette décision pourrait alléger le coût pour les futurs propriétaires… Mais la patience sera de mise jusqu’en 2025.

La révolution abordable de Volvo

La Volvo EX30, dernier joyau du constructeur sino-suédois (désormais sous l’aile du puissant groupe chinois Geely), fait déjà parler d’elle. Ce nouveau modèle électrique se distingue par son prix alléchant : à partir de 37 500 euros (hors bonus écologique), ce qui la place en tête de liste pour bon nombre d’acheteurs potentiels.

Sur papier, le rapport qualité-prix s’annonce redoutable en proposant une autonomie suffisante et des performances très correctes pour un prix plancher, de quoi inquiéter ses concurrents.

Le hic du bonus écologique

Cependant, un obstacle de taille se dresse devant la Volvo EX30 : la réforme du bonus écologique français. Cette nouvelle mesure vise à dissuader l’achat de véhicules produits hors de l’Europe, notamment en Chine.

Malheureusement pour certains, la Volvo EX30, fabriquée par Geely, est chinoise. Conséquence directe : un bonus écologique inaccessible pour les modèles livrés post 15 mars 2023, soit un coût additionnel de 5 000 euros. Un détail non-négligeable pour les futurs acheteurs.

A lire également :  Volvo dévoile sa solution qui permet de réduire drastiquement le temps de recharge de ses voitures électriques

L’espoir d’une production belge : Retour du bonus en vue ?

Tout n’est pas perdu ! Volvo, à l’écoute de sa clientèle, a décidé d’étendre la production de l’EX30 en Europe. Plus précisément à Gand, en Belgique, où les modèles Volvo XC40 et C40 voient déjà le jour. Cette décision, motivée par une demande croissante, pourrait être le sésame pour le bonus écologique. En effet, une origine européenne rendra le véhicule éligible au fameux bonus.

Cependant, patience, car cette production ne démarrera qu’en 2025. En attendant, le bonus restera inaccessible pour l’année 2024 à moins que Volvo ne prouve la conformité écologique de ses usines chinoises.

Et après ?

La situation de la Volvo EX30 soulève de nombreuses interrogations pour l’avenir. Comment différencier les modèles électriques produits en Europe de ceux produits en Chine ? Les constructeurs vont-ils privilégier les productions européennes pour le marché français ? Quid de la Tesla Model Y, produite entre Berlin et Shanghai ? L’année à venir nous éclairera sûrement sur ces points, en particulier avec l’approche de Tesla sur la question.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires