Actu voiture électrique

Voici la nouvelle petite voiture électrique à moins de 10 000 euros qui fait le buzz

François Zhang-Ming

Face à la montée en puissance des véhicules écologiquement responsables, une petite citadine électrique suscite l’enthousiasme : la Wuling Bingo. Renouvelée récemment, elle promet de tenir tête à des concurrents affirmés tels que la Dacia Spring et la BYD Seagull, grâce à des améliorations significatives portant tant sur la puissance que sur l’équipement, tout en maintenant un tarif attractif.

Présentation de la nouvelle venue : Wuling Bingo

Connaissez-vous Wuling ? Cette marque chinoise s’est fait une place de choix sur le marché des énergies vertes. La Wuling Bingo arbore un design tout en courbes qui la rend particulièrement séduisante. Lancée début 2023, cette citadine bénéficie désormais d’une version améliorée qui fait déjà grand bruit.

L’annonce de cette nouvelle mouture a été faite sur Weibo, la plateforme sociale chinoise, et s’accompagne de visuels attrayants qui confirment que le design n’a pas pris une ride. Longue de 3,95 mètres et large de 1,71 mètre, la Bingo conserve ses dimensions compactes idéales pour la ville. À l’intérieur, aucun changement majeur non plus : la double dalle de 10,25 pouces séduit toujours avec son système multimédia totalement fait maison. Petite nouveauté : une option de couleur verte pour l’habitacle sur certaines versions.

A lire également :  La Norvège facilite l'accès aux voitures électriques chinoises en décidant l'inverse de l'Europe

Atouts de la Wuling Bingo

Malgré sa petite taille, la Bingo est un modèle de capacité et de confort. L’empattement, mesurant 2,56 mètres, maximise l’espace intérieur, tandis que le coffre peut contenir jusqu’à 1 240 litres une fois la banquette arrière rabattue. Les sièges ajustables électriquement, le système de stationnement automatique, le frein à main électrique et la télécommande Bluetooth complètent la liste des équipements de série, affirmant ainsi le caractère haut de gamme du modèle.

Accessible financièrement, la Bingo se positionne comme un choix judicieux pour ceux cherchant à passer à l’électrique sans se ruiner. Sans surprise, son succès ne cesse de croître chez les consommateurs avertis recherchant praticité et économie.

Nouvelles améliorations techniques

La dernière itération de la Wuling Bingo n’est pas seulement une question d’esthétique ou de confort. Sur le plan technique, elle a également gagné en performance. Le moteur offre maintenant une puissance allant jusqu’à 50 kW (environ 68 chevaux) et la vitesse maximale a été augmentée à 130 km/h. La recharge rapide permet désormais de regagner 80% de la batterie en seulement 35 minutes, un atout considérable pour les usagers réguliers.

La capacité de la batterie varie entre 17,3 et 37,9 kWh, offrant une autonomie qui, bien que calculée selon le standard CLTC moins rigoureux que le WLTP européen, reste compétitive. Cette dernière fluctue ainsi entre 170 et 350 kilomètres (soit près de 300 km WLTP), suffisamment pour répondre aux besoins quotidiens de la majorité des conducteurs.

A lire également :  Hyundai recrute un ancien cadre de Porsche et Apple pour révolutionner la voiture électrique

Comparaison avec la concurrence

Face à elle, la Dacia Spring propose une autonomie WLTP de 230 kilomètres et la BYD Seagull promet jusqu’à 344 kilomètres en WLTP. La nouvelle version de la Bingo se positionne donc de façon compétitive, surtout si l’on considère son prix de lancement extrêmement attractif de 58 600 yuans en Chine, soit environ 7 550 euros. Toutefois, il convient de rester prudent, car l’importation en Europe pourrait voir ce prix augmenter sensiblement en réponse à la hausse des droits de douane imposée par l’UE. Il est donc prudent de miser sur un prix de départ se situant entre 13 000 et 15 000 euros si elle débarque chez nous.

L’approche de Wuling, qui combine un produit attrayant et des prix compétitifs, pourrait bien perturber le marché européen, traditionnellement dominé par des marques historiques. Déjà une menace sérieuse pour ses concurrents directs, la petite citadine chinoise pourrait séduire un public large et divers, à la recherche d’une solution de mobilité électrique accessible et pleine de charme. Tandis que la Bingo continue de gagner en popularité, il sera fascinant de voir comment elle se mesure face aux géants établis, signalant peut-être un changement dans les préférences des consommateurs européens.

A lire également :  Comment éviter les bouchons aux bornes de recharge cet été en voiture électrique ?
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires