Actu voiture électrique

Audi prépare le grand retour de la R8… en version électrique !

Philippe Moureau

La R8 E-Tron, lancée en 2015, n’a pas connu un succès fulgurant en termes de ventes. Mais Audi n’a jamais vraiment abandonné l’idée d’une supercar électrique. Aujourd’hui, le géant allemand est prêt à remettre le couvert !

🚀 La R8 électrique : le renouveau tant attendu ? 🚀

La R8 E-Tron, bien que limitée à moins de 100 exemplaires vendus, n’a pas entaché la vision d’Audi. En 2018, la marque aux anneaux a présenté son concept de voiture électrique haute performance, la PB18 E-Tron. Même si une version production n’a jamais vu le jour, l’espoir d’une R8 zéro émission est relancé.

Selon une interview accordée à Autocar, Oliver Hoffmann, le grand manitou du développement technique chez Audi, a fortement laissé entendre qu’une troisième génération de la R8 pourrait voir le jour. Plus encore, il a mentionné la possibilité que cette plateforme accueille d’autres voitures emblématiques, comme le retour tant espéré de la TT !

🧠 Audi pense plus grand et plus électrique 🧠

En allant plus loin, Hoffmann a indiqué qu’Audi compte utiliser certains systèmes ou modules conçus pour la SSP (Scalable Systems Platform) pour ses futurs véhicules électriques haute performance. Sans donner de dates précises, il a suggéré que les travaux ont déjà commencé.

A lire également :  L'Audi A6 e-tron en approche : voici tout ce que nous savons

Rappelons que Audi lancera son dernier modèle alimenté par un moteur à combustion en 2025. Après cette date, tout sera électrique ! Par ailleurs, la priorité immédiate d’Audi est le lancement du Q6 E-Tron en 2024, basé sur la plateforme PPE co-développée avec Porsche.

🔥 Retour sur la légende 🔥

L’Audi R8, bien avant d’être envisagée en version électrique, a toujours été un symbole de performance et de puissance dans le monde des supercars. Depuis son lancement, elle a su marquer les esprits avec un design affûté, une technologie de pointe et, surtout, des performances à couper le souffle. Mue par un moteur V10, elle s’est imposée comme une référence dans son segment, démontrant l’expertise et le savoir-faire d’Audi en matière de voitures sportives.

Sous le capot, le modèle V10 Plus, par exemple, embarquait un moteur de 5.2 litres délivrant pas moins de 610 chevaux. De quoi propulser cette bête d’asphalte de 0 à 100 km/h en seulement 3,2 secondes, avec une vitesse de pointe flirtant avec les 330 km/h. Un rugissement unique, une tenue de route exemplaire et des accélérations grisantes : voilà ce qui caractérisait l’Audi R8 thermique. Si la transition vers l’électrique promet d’offrir de nouvelles sensations, il est indéniable que la version thermique a laissé une empreinte indélébile dans l’histoire de l’automobile.

A lire également :  Audi mise tout sur l'électrique et annonce la fin des moteurs essence et diesel

🤝 Collaborations et perspectives d’avenir 🤝

Hoffmann a précisé que les premiers VE d’Audi basés sur la SSP arriveront très tôt dans le cycle de vie de la plateforme. De son côté, Porsche travaille sur une variante de cette architecture, baptisée SSP Sport, pour un nouveau SUV électrique phare prévu pour la deuxième moitié de la décennie.

Quant à savoir si la R8 électrique sera liée au concept Mission X de Porsche, il est encore trop tôt pour le dire. Mais collaborer pourrait être judicieux pour répartir les coûts.

Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires