BYD bouscule le marché avec le Seal U : peut-il éclipser Tesla et Volkswagen ?

ParAlbert Lecoq 30 janvier 2024 à 16h47

Chers amateurs de voitures électriques, une nouvelle étoile monte dans le ciel de l’automobile électrique en Europe. Il s’agit du BYD Seal U, un SUV électrique conçu pour rivaliser avec le célèbre Tesla Model Y ou même la Volkswagen ID.4.

BYD étend son influence en Europe avec le Seal U

Après le lancement réussi de sa berline électrique Seal en septembre dernier, BYD continue d’élargir son offre en Europe. Rejoignant la gamme qui comprend déjà les modèles Han, Tang, Atto 3 et Dolphin, le Seal U est la dernière nouveauté de BYD. Ce modèle représente une étape importante pour la marque chinoise, qui s’attaque désormais au segment très compétitif des SUV électriques.

La Seal, fort de sa technologie avancée basée sur la plateforme e-Platform 3.0 de BYD et équipé des batteries Blade (82,5 kWh), a su séduire grâce à une autonomie de 570 km (WLTP) et une recharge rapide de 30% à 80% en seulement 26 minutes. Elle est également équipé d’une pompe à chaleur de série et de capacités V2L (Vehicle-to-Load).

Le Seal U : Un SUV électrique spacieux et pratique

Le BYD Seal U, en plus de son nom évoquant l’utilité, se distingue par ses dimensions généreuses. Avec une longueur de 4,79 m, il offre jusqu’à 570 litres de coffre, extensible à 1 449 litres. Cela le positionne comme un sérieux concurrent non seulement pour le Model Y mais aussi la Volkswagen ID.4 ou encore le Ford Mustang Mach-E et le Skoda Enyaq.

En termes de performance, le Seal U ne partage que peu de caractéristiques avec son homologue berline. Basé sur une plateforme différente, il offre une expérience de conduite plus détendue avec un système de direction et un châssis adaptés.

L’intérieur du Seal U ne lésine pas sur le luxe et la modernité. Il rivalise avec les marques européennes de luxe, offrant même des finitions en imitation cristal similaires à celles de BMW. Pour les amateurs de technologie, le Seal U propose des équipements de divertissement innovants venus tout droit de Chine tels qu’une caméra selfie et un microphone pour le karaoké.

Photo : BYD

Choix de batteries et autonomie

Le Seal U propose deux options de batteries Blade : 72 ou 87 kWh. L’autonomie varie en conséquence, offrant jusqu’à 420 km ou 500 km (WLTP), en fonction de la capacité de la batterie choisie. La puissance culmine à 160 kW soit 218 chevaux avec son moteur situé sur l’essieu arrière pour en faire une propulsion.

Cette puissance, cependant, est un peu déçevante car elle permet au Seal U d’atteindre les 100 km/h en 9,3 secondes, contre 6,9 secondes pour le Model Y.

Côté recharge, BYD annonce 43 minutes pour passer de 10 à 80% sur une borne de recharge rapide avec un pic de puissance à 140 kW, ce qui reste plus lent que la moyenne actuelle du marché.

Bien que plus long que le Tesla Model Y et la VW ID.4, le Seal U propose un espace de chargement légèrement inférieur à ses concurrents mais suffisamment pour toute la famille.

Positionnement tarifaire

En termes de prix, le Seal U est lancé à 41 990 euros, se positionnant juste en-dessous du Model Y et tout juste au dessus de l’ID.4 de Volkswagen, dont la nouvelle version, plus puissante et autonome que son concurrent chinois du jour, a été introduit en octobre avec une autonomie maximale de 550 km (WLTP).

Le Seal U de BYD semble donc armé pour se faire une place dans le marché européen des SUV électriques sans pour autant bousculer la hiérarchie en place. Malgré tout, sa combinaison de performance adéquate, de style et de technologie le positionne comme un concurrent sérieux face à des géants établis tels que Volkswagen ou Ford. Reste à voir si les consommateurs européens seront séduits par ce nouveau venu sur le marché.

Par Albert Lecoq

Spécialiste des guides d'achat de voitures électriques, je suis passionné par les nouvelles technologies et je suis un fervent partisan de l'adoption de la technologie électrique et de la mobilité durable.

🙋‍♂️ Réagissez à l'article 💬
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suivez-nous sur Facebook

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter