Actu voiture électrique

Ce nouveau SUV électrique défie le Tesla Model Y avec plus d’autonomie pour encore moins cher

Albert Lecoq

L’univers des véhicules électriques accueille un nouveau compétiteur américain qui prétend tenir tête au très populaire Tesla Model Y, couronné véhicule le plus vendu en Europe en 2023. Dans cette nouvelle dynamique, l’arrivée de ce challenger sur le marché français marque un tournant intéressant dans la compétition acharnée pour le leadership des SUV électriques.

Une concurrence accrue face à Tesla

Tesla a longtemps été considéré comme le leader incontesté dans le domaine des véhicules électriques, surtout avec son Model Y qui a dominé les ventes en Europe voire dans le monde l’année passée. Néanmoins, ce monopole est désormais défié par des modèles offrant de meilleures performances sur certains critères clés tels que l’autonomie et le prix.

Le Renault Scenic électrique s’est déjà positionné comme un sérieux concurrent, mais ce n’est pas le seul. L’américain Ford se lance aussi dans la bataille avec son modèle Ford Explorer, qui propose des atouts non négligeables comparativement à son rival direct.

Rapport qualité/prix et autonomie

Le mois d’avril 2024 a marqué une évolution chez Tesla avec l’arrivée du Model Y Grande Autonomie propulsion, offrant jusqu’à 600 km d’autonomie et un prix de 46 990 €, éligible au bonus écologique, abaissant la facture finale à 42 990 €. Ce modèle a établi un nouveau standard dans la gamme Y avec un rapport prix/autonomie nettement amélioré.

A lire également :  Maserati Grecale Folgore : Quand les italiens se mettent à la voiture électrique, ils ne font pas semblant

De son côté, Ford n’est pas en reste avec l’Explorer Extended Range RWD qui, pour un prix légèrement inférieur de 46 900 €, également éligible au bonus écologique, affiche une autonomie de 602 km selon le protocole WLTP. Bien que très proches, les chiffres penchent légèrement en faveur de Ford en termes de coût par kilomètre. En effet, ce dernier propose donc 2 km d’autonomie supplémentaire pour 90 € de moins.

Performances dynamiques

Concernant les performances, le Tesla Model Y dans sa version que l’on compare aujourd’hui est toujours un des SUV les plus performant dans sa gamme de prix, accomplissant le 0 à 100 km/h en 5,9 secondes, surpassant ainsi nombre de véhicules sportifs thermiques, avec une vitesse maximale de 217 km/h.

Le Ford Explorer, quant à lui, atteint 100 km/h en 6,4 secondes et sa vitesse est limitée à 180 km/h, bien que ceci soit plus que suffisant. Ces performances le rendent compétitif, même face à des SUV thermiques de gamme similaire. Le Ford développe 210 kW soit 286 ch et a une masse égale à 2 090 kg soit environ 130 kg de plus que le Model Y qui lui, est annoncé pour 1 959 kg.

Capacités de recharge

Les deux véhicules offrent un chargeur embarqué de 11 kW pour la recharge en courant alternatif. Toutefois, en courant continu, Tesla prend nettement l’avantage avec une capacité de recharge maximale de 250 kW contre 135 kW pour le Ford.

A lire également :  La conduite autonome "Made in China" est bien plus avancée qu'on ne pouvait l'imaginer

Le Model Y peut donc réaliser des recharges plus rapides sur longs trajets avec un 10 à 80% effectué en moyenne en moins de 25 minutes. Malgré sa plus faible puissance en pic, Ford n’est pas en reste avec un temps de recharge annoncé de 10 à 80 % en 28 minutes, ce qui demeure très compétitif.

Comparaison des équipements

Le Ford Explorer propose des équipements intéressants comme des jantes de 19 pouces, sièges et volant chauffants, radars et caméra de recul, régulateur de vitesse adaptatif, et siège conducteur massant. Ces options le positionnent bien face au Tesla Model Y, qui bien qu’il offre des caractéristiques similaires, n’inclut pas certaines comme la fonction massage, généralement plus vue comme un “gadget”.

Tesla se démarque cependant avec des ajouts de conforts comme un toit panoramique et des feux matrix LED.

Praticité et volume de chargement

En termes d’espace, le Tesla offre un volume de chargement supérieur avec plus de 850 L de coffre (mesuré sans plage arrière, car celui-ci n’en dispose pas en série) plus un frunk de 117 L contre 450 L seulement pour le SUV de Ford, témoignant de l’utilisation optimisée de l’espace typique des véhicules électriques.

Les futures confrontations entre ces deux modèles promettent d’être captivantes. Bien que Tesla garde une certaine avance, notamment grâce à ses capacités de recharge et son expérience dans le secteur, le Ford Explorer se présente comme une alternative robuste, avec des avantages distincts qui pourraient séduire un large éventail de consommateurs. Les premières livraisons du Ford Explorer en France ne sont prévues qu’à l’automne, donnant à Tesla une fenêtre d’opportunité pour consolider sa position. Toutefois, l’Explorer pourrait bien surprendre par sa compétitivité et son adaptabilité aux besoins quotidiens des utilisateurs.

A lire également :  L'Arabie Saoudite sur le point de dominer le marché du lithium et de la voiture électrique ?
Réagissez à l'article
S’abonner
Notification pour
guest

9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires