Cette nouvelle supercar électrique de 1180 chevaux est très prometteuse

ParPhilippe Moureau 1 décembre 2023 à 11h50

Chers passionnés de l’innovation automobile, préparez-vous à découvrir les dernières créations de Karma Automotive, qui promettent de révolutionner le marché des véhicules électriques de luxe. Je vais vous dévoiler les particularités et l’avenir prometteur de ces deux modèles électriques qui marquent un tournant stratégique pour la marque californienne.

L’ambition de Karma : se positionner dans le segment ultra-luxe

La stratégie de Karma s’oriente vers un segment très distinct : celui des véhicules électriques ultra-luxueux.

Avec le lancement du coupé Kaveya et de la berline Gyesera, la marque entend bien se démarquer et s’imposer comme une référence dans ce créneau très prisé.

Le coupé Kaveya : un bijou technologique en devenir

Le coupé Kaveya se distingue par son design avant-gardiste et ses portes papillon qui lui confèrent une allure de supercar GT électrique. Sa construction en aluminium et panneaux de carbone lui procure une robustesse incontestable malgré un poids conséquent de 2,5 tonnes.

Caractéristiques marquantes :

  • Longueur de 4,75 mètres
  • Construction en aluminium avec suspension SLA
  • Deux versions : 536 cv en propulsion et 1,180 cv en traction intégrale
  • Autonomie supérieure à 400 km
  • Accélération de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes
Photo : Karma Automotive

La berline Gyesera : élégance et performance électrique

La berline Gyesera se présente comme la première “touring sedan” électrique de Karma, avec une silhouette rappelant celle du coupé Kaveya. Elle hérite d’un groupe motopropulseur électrique arrière de 590 cv, promettant une accélération et une vitesse de pointe respectables.

Points clés :

  • Longueur de 5,08 mètres, 5 cm de plus qu’une Tesla Model S
  • Même architecture que le Kaveya avec une suspension SLA en aluminium
  • Équipée d’un écran d’infodivertissement de 11.6 pouces

Michelle Christensen, forte de 20 ans d’expérience dans le design automobile et connue pour avoir dirigé la conception de l’Acura NSX de deuxième génération, mène l’équipe de conception des nouveaux modèles de Karma. Son expertise promet des véhicules alliant esthétique et performance.

Photo : Karma Automotive

La vision de Karma pour l’avenir

Karma, sous la houlette du groupe chinois Wanxiang, envisage de lancer de nouveaux produits et concepts tous les six mois dès le troisième trimestre de 2024, signe d’un dynamisme et d’une ambition affirmée sur le marché des véhicules électriques.

La promesse de Karma de se réinventer en tant que marque de voitures électriques haut de gamme est ambitieuse. Seul l’avenir nous dira si elle parviendra à concrétiser ces aspirations et à transformer le paysage automobile actuel.

Par Philippe Moureau

Quadragénaire passionné de voitures électriques. Je m'intéresse à la transition énergétique et à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Je suis un véritable passionné de voitures électriques et un défenseur de l'environnement.

Suivez-nous sur Facebook
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Continuez de suivre nos dernières actualités en nous ajoutant sur Google News !

Inscrivez-vous à notre newsletter